Dépression oklm.

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Tadamune Yuji le Jeu 30 Juil - 0:31

Genre la meuf elle me sort sa comme-ça, j'ai bien du la fixer pendant un bon moment. Bref j'aurais pas dû dire sa, non mais faut pas m'en vouloir en général je donne toujours des surnoms comme.... AAAH j'suis con.
Je me ramène doucement vers Eirin et me penche sur le côté pour voir son visage, qui est devenu, plutôt.... FROID comme le premier jour que je l'ai vu.

- Euh, désolé. C'était pas pour but de t'énerver puis je la connais pas c'te fille donc...

Ok j'ai l'air de m'embrouiller, d'ailleurs c'est le cas mais, ELLE VEUT PAS M’ÉCOUTER. Je me place devant elle la prenant par les épaules et la forçant de plonger son regard dans le mien.

- T'as fini ? C'est bon je m'en fou d'elle, je t'aime et sa tu le sais, non ?

Même si j'ai sûrement fais quelque chose de dégueulasse hier...

- Et désolé pour hier aussi...


Je la relâche, je la comprends au final c'est pas cool. Je tourne ma tête pour voir si la fille n'a pas bouger, on sait jamais je la connais pas elle pourrait faire n'imp ou même faire partis des gugus dehors.

Tadamune Yuji
Membre de l'Ombre

Messages : 202
Date d'inscription : 16/05/2015
Localisation : Attention, juste derrière toi.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Eirin Takahashi le Jeu 30 Juil - 0:41

Eirin balaya l'air de sa main, comme pour dissiper son agacement. Elle ne voulait surtout pas qu'on le touche.

-C'est pas grave, je me suis emportée pour rien... Elle s'appelle Solène et elle n'est pas avec eux si tu veux savoir.

Elle le fixa, écoutant les moindres mouvements que faisait Solène, pour savoir ce qu'elle fabriquait. Karasu se percha en hauteur lorsqu'il vit Naoko.

Elle soupira avant de déposer un baiser sur sa joue.

-Est-ce qu'au moins tu sais ce qu'il s'est passé hier?

Ce n'était pas le moment d'en parler, il y avait une fille dans le salon. Mais elle avait envie de savoir ce qu'il s'était vraiment passé. Enfin, pourquoi il avait fait tout ça...

Elle la fixa de nouveau. Karasu était à côté d'elle la fixant d'un air froid et curieux, c'était étrange à voir. Il avançait parfois son bec puis reculait, s'avançait, reculait, s'avançait... Enfin bref. Elle se retrouvait desormais mêlée à quelque chose qui ne la regardait pas et qui allait se retourner contre elle. Franchement, elle s'était trouvée au mauvais endroit au mauvais moment.

Eirin Takahashi
Membre de l'Ombre

Messages : 156
Date d'inscription : 17/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Solène Britzvania le Jeu 30 Juil - 0:52

1 mouton
2 moutons
3 moutons
1 kébab

Ouaiiiiiiiiiiiis, j'm'ennuie, et si c'est pour que le couple s'engueule derrière moi, vaut mieux que je m'endorme.
Ah ? Il s'engueulent pas ?
Ca parle de ... moi ?
Il l'aime, mwooooooooooooooooooooh, c'est meugnon
Désolé... pour... hier ?

Une référence à une chanson française ? Ou bien alors...
Ouais, c'est bien ce que je pensais. Chica chica pouin pouiiiiiiiin !

... Oh ? Elle se souvient de moi ?
... Et il reparlent d'hier. Booooooooon. Tant pis.
Alors. On va se concentrer...

Quand je me concentre assez bien, je peux sentir les vibrations du sol. Comme quand on marche, ou quand on fait tomber quelque chose par terre. Ouais, bon, faut que je me concentre à fond. Mais là, j'y arrive assez bien. A croire que c'est tout de suite passionnant.
... Huh... hein ?

"2 sur le toit et 2 dans la rue" je me retourne vers eux "bon, va y avoir de l'action mes cocos. Alors on me suit, ou pas ?"
Attends...
"... Vous me faites confiance ? Je suis une alliée de qualité, même si je suis pas dans le même clan que vous. Et puis, j'aime bien les Ombre..."
On se demande pourquoi.
Héhéhéhéhé, je rougis.
"Enfin bref. Alliance ?" je demande en mettant ma main à l'horizontale, comme si on allait faire une sorte de ola de compassion.

Donc, soit ils me butent, soit on est amis.
FAITES PAS LES CONS

_________________
"Thou art I, and I art thou"
"Parfois, la vie te met des putain de bâtons dans les roues. Pour aller mieux, t'as juste à te dire qu'on a des pieds, et pas des roues."

Solène Britzvania
Membre de Mamba

Messages : 202
Date d'inscription : 14/05/2015
Localisation : Rocking around

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Eirin Takahashi le Jeu 30 Juil - 13:15

Eirin se retourna vers Solène, gardant toujours un visage froid. Elle dégaina son sabre et se dirigea vers la sortie en l'entraînant avec elle. Elle fixa Yuji.

-Toi tu restes ici.

C'était lui qu'ils voulaient tuer alors pas besoin de l'exposer.

-Tu t'occupes des deux dans la rue et moi ceux sur le toit, ça te va? Laisse moi passer devant, tu n'es pas très douée pour la discrétion alors si j'attire leur attention tu seras moins exposée.

Elle ne connaissait pas ses aptitudes au combat mais puisqu'elle n'avait rien à voir avec cette histoire, autant éviter de la blesser. Et son copain serait sûrement en colère si il l'a retrouvait blessée.

Elle s'avança dehors, au milieu de la rue, c'était sûrement le meilleur moyen pour se faire remarquer. Ils savaient qu'elle avait un lien avec Yuji donc ils n'hesitèrent pas plus de deux secondes avant de se lancer à sa poursuite. Les hommes sur le toit étaient déjà en train d'essayer de la viser mais puisqu'elle était constamment en mouvement, ce n'était pas chose facile. Elle grimpa alors sur un premier toit grâce à la gouttière. Elle était complètement à découvert et c'était là que ça allait se corser. Surtout si ils étaient tous après elle. C'était à Solène maintenant.

Eirin Takahashi
Membre de l'Ombre

Messages : 156
Date d'inscription : 17/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Solène Britzvania le Jeu 30 Juil - 13:55

Yes ! On me laisse vivante ! J'aime !

Donc, on a fait une répartition. Elle s'occupe du toit, moi du sol. Cool.
On y va ?
ALLER

Elle a attiré l'attention... mais de tout le monde. Et la répartition alors ?

"Hum... Excusez-moi, messieurs, mais je dois moi aussi m'occuper de vous"
A peine ai-je eu le temps de dire ça que je leur fonce dessus. Je saute, tentant une attaque de front. J'essaie de donner un coup de pied sur le premier. Ça a marché. Mais l'autre essaie de m'avoir aussi pendant ce temps. Je lui fonce aussi dessus. Il sort son pistolet. Huuuuuuum, oups ?
Tant pis
Je fais une glissage - ce qui n'est pas pratique dans la rue - et lui donne un coup de poing dans les parties génitales. Il est à terre.
Mais le premier s'est relevé. Je lui donne un coup de pied. Il bloque. Hum.
...Celui de derrière s'est aussi relevé. Bon. Je suis encerclée par des gars avec des pistolets.
... Bon. Ils sont fatigués et un peu blessé, mais je vais quand même sortir ma "technique secrète".
Je plaque rapidement mes mains vers le sol, arrive à retirer des... sortes de lances de terre, et je leur envoie dessus.
Un a esquivé. L'autre est touché en plein torse.
Je crois qu'il... panique. C'est mauvais.
Je fonce vers lui avant qu'il ne court, j'attrape l'arrière de sa tête et lui fracasse la tête contre le mur.

Bon. 2 morts de plus à mon compteur. J'aurais préféré juste les sonner... Pas grave.
Voyons voir comment notre chère "Lucie" se débrouille.

_________________
"Thou art I, and I art thou"
"Parfois, la vie te met des putain de bâtons dans les roues. Pour aller mieux, t'as juste à te dire qu'on a des pieds, et pas des roues."

Solène Britzvania
Membre de Mamba

Messages : 202
Date d'inscription : 14/05/2015
Localisation : Rocking around

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Eirin Takahashi le Jeu 30 Juil - 14:43

Eirin dansait en quelques sortes au milieu des balles, en attendant que les deux hommes situés dans la rue se fassent neutraliser. Ceci fait, les choses sérieuses pouvaient commencer.

Elle sauta sur le toit de la maison attenante et faucha les pieds de l'homme qui se trouvait désormais juste à côté d'elle. Il ne l'avait pas vue arriver. Elle souleva son corps et le jeta en l'air avant de lui donner un coup de pied au milieu de son ventre, au niveau de l'estomac. Elle précipita sa chute au sol en le frappant au même endroit de ses deux pieds consécutifs après avoir effectué quelques figures acrobatiques. Elle mélangeait les différents styles de combat qu'elle avait appris, ce qui rendait sa succession de mouvement peu prévisibles. Tout ce manège lui permettait alors d'éviter les balles de l'homme qui se trouvait sur le toit d'en face. Elle jeta le corps de l'homme contre un mur en bas de la rue avant de se jeter à ses côtés et de lui planter son sabre entre les deux yeux. Elle retira sa lame et fit un mouvement sec dans les airs pour retirer le sang qui s'y trouvait.

Maintenant c'était au tour de l'autre excité là-haut. Cela devait faire au moins deux chargeurs qu'il vidait, là, il était en train d'en mettre un troisièmes, ce qui laissa à Eirin assez de temps pour grimper sur le toit. Maintenant qu'il n'y avait plus que lui, elle n'avait plus besoin de faire toutes ces acrobaties. Elle se jeta face au sol lorsqu'il commença à faire feu et en se relevant, lança un de ses couteaux dans sa main. Il laissa tomber l'arme et retira le couteau de sa chair pour s'en servir. Quel idiot. Si il savait au moins... Il ne pourra pas la manier si facilement. En effet, ses gestes se firent saccadés, et peu précis. Eirin bondit pour se redresser alors qu'il était à sa hauteur Il essaya de l'atteindre plusieurs fois au visage, mais elle para ses coups avec une facilité déconcertante. Elle le frappa avec la paume de sa main plusieurs fois pour le déséquilibrer et, avec un coup de pied, l'envoya contre un mur. Il s'effondra. Un méchant coup dans la nuque l'avait tué sur le coup.

Elle alla ramasser sa lame qu'elle égoutta de la même manière que son sabre et la rangea. Il faudra qu'elle trouve le temps pour toutes les entretenir. Elle ramassa donc ses deux cadavres pour les entasser avec les autres. Elle allait laisser Yuji s'en occuper. La dernière fois, ça avait eu l'air de lui faire plaisir.

Elle se rapprocha de Solène et la remercia avant de l'entraîner à nouveau avec elle à l'intérieur de chez Yuji.

Eirin Takahashi
Membre de l'Ombre

Messages : 156
Date d'inscription : 17/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Tadamune Yuji le Jeu 30 Juil - 15:12

C'est long, mais je sais que si je bouge on va encore m'engueuler. Je me dirige vers le canapé pour m'affaler dedans style de rien, comme-ci je n'entendais pas les tires à l'extérieur. Je prends le premier magasines qui arrive, oh merde magasine de cul. Oh puis merde je m'en fou ça me passera le temps, je regarde les pages une par une genre je lis un article sur la politique.

J'entends un bruit, la porte de derrière. Naoko aboie et tourne sur lui même pour m'avertir, forcément fallait qui ai une couille. Je balance le magasine et m'avance doucement vers la prote de derrière en caressant le chien pour qu'il se calme. Je me penche, derrière le mur pour voir qui pouvait être là mais personne. Je charge mon flingue et fais vite fait le contour en passant par une pièce. Il était juste la, il ne m'a toujours pas vu. Je tousse genre de rien, il se retourne prêt à tirer mais malheureusement pour lui j'ai eu le temps d'attraper son poignet pour le retourner et le plaquer au sol. Il n'a pas l'air d'être très fort et n'a aucunes compétences pour être à ma recherche, c'est quoi ce bordel ?

- T'es qui toi ?

Il ne me répond pas, tétanisé. Ok...Il est trop faible pour être dans la même histoire. Il tourne son visage sur le côté pour me regarder et je le sens trembler encore plus...

- Je te garde vivant ou pas ?

Naoko reste à mes côtés puis lèche le visage du p'tit gars. Je comprends pas trop mais bon, oh les autres sont de retour, je leur fait signe pour marquer ma présence, toujours assied sur le postérieur du mec au sol.

Tadamune Yuji
Membre de l'Ombre

Messages : 202
Date d'inscription : 16/05/2015
Localisation : Attention, juste derrière toi.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Solène Britzvania le Jeu 30 Juil - 15:27

Bon. On a un peu dératisé le coin, et changer la couleur du trottoir. C'est une journée rondement bien menée !

Eirin aussi a fait du bon boulot. Elle est douée ! Mais elle utilise une arme. Les vrais le font à la main.
... Ouais, bon, d'accord, je l'ai pas réellement fait à la loyale non plus. Mais j'allais crever ! Encore !

Du coup, on rentre. On voit... Attends.
Attends attends attends
Depuis quand il a un chien le mec ?
Je l'avais... pas vu ?
MAIS IL EST TROP CHOU CE CHIEN

Euh... D'accord. C'est...

"Dis, il est confortable ce postérieur ? J'peux le tester ?"
Je n'ai pas réellement testé de culs. Je sais pas, peut-être que c'est mieux qu'un fauteuil. C'est pratique courante chez les Ombre ?
Faudra que je demande à Keenan.
Donc, genre, ils mangent du pop corn en regardant un film sur de multiples fesses ?
Je divague

"On en fait quoi ? On le mange ?"
Je me baisse vers le visage du type
"On le lèche à mort, comme essaie de faire le chien depuis tout à l'heure ? Peut-être qu'il crèvera d'asphyxie, qui sait"
Mes idées sont toujours les meilleures. Mais là, j'ai comme un doute, quand même.

_________________
"Thou art I, and I art thou"
"Parfois, la vie te met des putain de bâtons dans les roues. Pour aller mieux, t'as juste à te dire qu'on a des pieds, et pas des roues."

Solène Britzvania
Membre de Mamba

Messages : 202
Date d'inscription : 14/05/2015
Localisation : Rocking around

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Eirin Takahashi le Jeu 30 Juil - 15:47

Eirin vit Yuji faire signe de s'approcher. Elle balaya le salon du regard, au cas où, et ses yeux tombèrent sur un certain magazine... Bon. Elle alla voir donc ce qui était en train de se dérouler par là bas. C'était quoi cette position au juste? Et c'était qui, lui? Elle essuya le sang qui était sur son visage avec le revers de la main. Ce qu'elle n'avait pas prévu, c'était que le sang avait commencé à sécher, et donc, il s'étala au lieu de s'effacer. Ce n'était vraiment pas le moment que quelque chose ne se passe pas comme prévu. Elle était toujours assez énervée. Son regard dur se posa sur le garçon sur lequel était assis Yuji.

-C'est qui lui?

Elle avait prononcé ces mots sur un ton cinglant. Karasu vint se poser sur son épaule pour essayer de l'apaiser, en vain. Solène, quant à elle était en train de s'extasier devant la scène. La moindre chose avait l'air de l’impressionner. Enfin bref. Elle transperçait du regard l'intrus. Il tremblait comme si on était en période d'hiver très rude. C'était pas comme si elle était en train de glacer l'atmosphère par son expression et son visage. Peut-être se baladait-il juste dans la rue et, effrayé par la scène, il s'était réfugié où il pouvait... Il semblait tétanisé. En même temps, le sang qui la couvrait de haut en bas n'allait pas aider la chose. Surtout si il l'avait vue se battre. Elle soupira sans faire de bruit et se contenta de regarder la scène, impassible.

Elle caressa Karasu qui depuis toute à l'heure faisait tout pour faire redescendre la pression.

Eirin Takahashi
Membre de l'Ombre

Messages : 156
Date d'inscription : 17/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Tadamune Yuji le Jeu 30 Juil - 17:52

C'est pas le moment d'essayé de la calmer j'vais plus me bouffer des piques d'autre chose.... L'autre commence à bouger dans tout les sens c'est limite si je fais du rodéo.
Je prends ses avant-bras et les bloque dans son dos question de bloquer tout ses mouvements.

- Bon déjà, ton nom et d’où tu viens, si tu ne veux pas répondre c'est pas grave on passera par la case torture.

Il réfléchit, regarde les filles puis moi. Il retente de fuir mais impossible pour lui de se défère de ma force. Il soupire puis finalement :

" Je je... je m'appelle Marco. J'ai entendu des coups de feux et j'me suis réfugié ici"

Directement je le reprend :

- Pourquoi ici ? Et depuis quand t'es dans mon jardin ?


" Ils voulaient que je t'enlève la vie et ils me laisseraient la mienne, j'ai pris peur. Je savais pas quoi faire en plus je ne savais absolument pas à quoi tu ressemblait. Pardon pardon pardon, me tuez pas s'il vous plait."

- "Ils" ....?

Voilà qu'il commence à chialer... Pour le moment je pars l'attacher dans ma chambre à l'une des poutres de mon lit. J'sais pas trop quoi faire...

(Je vous présente Marco : )


Tadamune Yuji
Membre de l'Ombre

Messages : 202
Date d'inscription : 16/05/2015
Localisation : Attention, juste derrière toi.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Solène Britzvania le Jeu 30 Juil - 19:29

"Marco, hein ? J'aime bien ce nom, il est marrant"
En même temps, je trouves tout marrant.
Les lampes, les cheveux, les ascenseurs, la vie, les glaces, le nutella...
D'ailleurs, tu crois que mon gâteau est réellement loupé ?
Meh, on verra ça en rentrant.

"Bon alors, toi c'est Eirin, eeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee--"
Je... Je rêve ou elle a du sang sur son visage ...?
"C'est... du sang, huh ?"
Pas bon. Pas bon.
"Ca vous dérange si... je vais dans la salle de bain... jusqu'à qu'il n'y ait plus de... sang ?"

Est-ce que j'ai la force nécessaire pour me déplacer ?
J'ai pas l'air.
Bon, bah, je vais rester contre le mur et fixer
euh
le corbeau ?
Ou bien le magasine pornographique par terre.
Ouais, j'vais le regarder. De loin.

"Faites vos affaires, hein, mais, euh, pas de sang svp"
*soupire* putain de phobie à la con
"Sinon, on devrait le garder pour l'interroger plus tard. D'ailleurs, même si vous voulez pas de moi, on est obligés d'être ensemble. J'vous rappelle qu'on a buté des gars, et peut-être qu'on a vu nos visages. Même le mien. Du coup, on va devoir garder contact. Si vous voulez mon numéro... enlever le sang de vos tenues, c'est déjà une bonne idée"

Maintenant, après toute clarification, le magasine.

_________________
"Thou art I, and I art thou"
"Parfois, la vie te met des putain de bâtons dans les roues. Pour aller mieux, t'as juste à te dire qu'on a des pieds, et pas des roues."

Solène Britzvania
Membre de Mamba

Messages : 202
Date d'inscription : 14/05/2015
Localisation : Rocking around

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Eirin Takahashi le Jeu 30 Juil - 19:54

Solène n'avait pas l'air très à l'aise avec le sang. Pourtant, ce qu'elle avait fait n'était pas propre non plus... Enfin bref. Eirin retira un de ses kimonos et se rinça le visage. Plus aucune trace de sang, voilà, comme ça tout le monde sera un peu plus à l'aise. Elle posa sa main sur l'épaule de la jeune fille pour la prévenir que c'était bon et partit voir Yuji qui attachait le jeune garçon à son lit. Elle se racla la gorge, exprès.

-Je pense que nous n'avons pas besoin de faire ce genre de chose pour qu'il parle...

Elle soupira et le détacha. Il était complètement terrorisé.

-Il va parler de toute manière. C'est dans son intérêt. Il est plus en sécurité maintenant, que s'il avait agi pour eux je suppose. Il serait déjà mort sinon.

Bon, ce n'était peut-être pas agréable pour ce Marco qu'on parle de sa mort comme si l'on parlait des fleurs du parc. Elle se baissa afin de placer son visage à hauteur du sien et lui sourit.

-Tu crains rien avec nous, si tu n'as rien fait, il ne risque pas de t'arriver grand chose.

Elle passa sa main dans ses cheveux avant de le redresser en même temps qu'elle et de le diriger vers Yuji.

-Je pense que vous avez à parler.

Karasu se percha sur l'épaule du jeune homme pour lui tirer les cheveux, comme à son habitude.

Eirin Takahashi
Membre de l'Ombre

Messages : 156
Date d'inscription : 17/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Tadamune Yuji le Jeu 30 Juil - 20:22

Ohoh elle a peur du sang ? Bah qu'est qu'elle fou à tuer des gens alors, et puis tout les mois elle a... OH MERDE J'SUIS CON FERME TA BOUCHE. C'est dégueulasse ce que je pense.... Bon bref vas-y arrête tes conneries mec, pourquoi elle le détache ...
Le pigeon se ramène sur Marco ce qui le fait sursauter et courir dans tout les sens jusqu'à ce qu'il se place derrière moi en s'agrippant à moi. Wait what.... OOOOOH il me fait quoi là ?!

"Non non non non pas de corbeau, je déteste sa"


Bientôt il va m’arrachai le bras wesh. Il me supplie de le protéger et puis quoi encore ?... en fait la j'me sens comme un con ne sachant pas comment réagir. "Euuuh" c'est tout ce que je trouve à dire. C'est vraiment un gosse...
Au final je le porte sur mon épaule, attrape Eirin par le poignet et sort de la chambre pour se diriger au salon en invitant la fille toujours contre le mur.

- Bon si tu veux mon numéro demande à Eirin de ce point de vu la je préfère la laisser gérer.


J'hausse les épaules en rigolant oubliant Marco, merde. Je le repose et le pousse dans la canapé pour qu'il finisse assied. Naoko se jette à ses pieds pour être prêt à lui sauter dessus en cas de fuite, même si il semble resté sage pour le moment. Je pense qu'il doit y avoir quelque chose d'autres derrière ce petit bonhomme sinon il ne serait pas comme-ça. D'ailleurs il me quitte pas des yeux c'est perturbant, genre il est en extase.
Je me retourne vers la fille.

- Et euh.... tu t'appelle comment en fait ?


Je ne me souviens plus si on me l'a déjà dit ou pas.

Tadamune Yuji
Membre de l'Ombre

Messages : 202
Date d'inscription : 16/05/2015
Localisation : Attention, juste derrière toi.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Solène Britzvania le Jeu 30 Juil - 20:42

Haha
hahaha
haha
haaaaaaaaaa
Quelle tueuse je fais... Avoir peur du sang...

En même temps, je suis pas tueuse à la base. Je suis femme de ménage. Enfin, plus fille de ménage... J'suis douée pour les ménages. Surtout les ménages à trois... Mais ça c'était avant.
Et puis, quand, occasionnellement, je tue de gens, je détourne le regard de ce que je fais. Je ne vois pas le sang. C'est instinctif ce que je fais... Je fais une belle machine de guerre, huhu ? C'est peut-être un ajout du sérum. Qui sait...
Alors oui, même si je peux modeler la terre à ma façon et, ainsi, tuer des gens, je suis pas pour autant un monstre sans cœur qui boit tout le temps du sang. Au moins, je suis un peu sensible ! Pas comme Elisa.

...Enfin, y'a plus lieu d'en parler seule dans ma tête, vu qu'il n'y en a plus, de sang.

On me demande mon nom... Tss.
"Solène. J'm'appelle Solène. En temps normal, j'suis votre ennemie. Mais qu'est-ce que j'en ai à battre."
Je cherche un stylo et un bout de papier pour inscrire mon numéro de téléphone.
"Tenez, ça, c'est mon numéro. Si je réponds pas, c'est soit que j'me suis fait buter, soit que j'joue de la guitare électrique."
Je les regarde, eux deux ainsi que ... "Marco"... pfrrrrt
"Du coup, j'm'en vais. J'vous laisse vous occuper de ce Marco."
Je me rapproche de son visage et lui laisse un baiser sur la joue.
"T'inquiètes pas, on est gentils"

Je sors de la pièce.
*soupir* journée à la con. J'espère vraiment que le gâteau sera cool au moins, même cramé.
... Tiens, il commence à pleuvoir.
Fait chier.

Solène Britzvania
Membre de Mamba

Messages : 202
Date d'inscription : 14/05/2015
Localisation : Rocking around

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Eirin Takahashi le Jeu 30 Juil - 23:23

Eirin se relâcha complètement. Bon. Tout avait l'air calme dehors. Elle lâcha un long soupir, pour apaiser tout ce qu'il se passait en elle. Elle ferma les yeux et se reconcentra.

-Il faudra qu'on s'occupe du tas de cadavres dehors.

C'était la seule chose à laquelle elle avait pensé. Elle n'osa pas fixer le jeune garçon, elle ne voulait pas lui faire peur avec son regard glacial. Elle se sentait plutôt mal à l'aise.

-Je vais m'en charger je crois.

Elle sortit donc. Qu'allait-elle en faire... Elle n'était pas une adepte du feu. Elle en avait même peur. Elle ne pouvait pas les traîner jusqu'à la rivière... Elle inspira et ferma les yeux en craquant une allumette. Elle en craqua plusieurs avant de les jeter sur le tas de cadavres. Lorsqu'elle ouvrit les yeux, le feu était immense et juste en face de son visage. Voilà pourquoi elle se sentait aussi brûler. Elle paniqua complètement et rentra en trombes chez Yuji avant de se blottir contre lui. Agrippée à son haut, les yeux écarquillés, le feu hantant sa mémoire. Elle respirait plus fort et avait complètement oublié la présence de Marco qui devait la regarder bien étrangement.

Eirin Takahashi
Membre de l'Ombre

Messages : 156
Date d'inscription : 17/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Tadamune Yuji le Jeu 30 Juil - 23:34

- Bon alors je.... WOW

J'ai pas eu le temps de parler que quelqu'un m'attaque, ah non c'est Eirin.

- Qu'est-ce qui t'arrive chou....?

Je la serre fort contre moi et le pigeon nous rejoint sur mon épaule. Je pense savoir maintenant que je sens l'odeur jusqu'ici. J'aurais dû m'en occuper c'est pas un boulot pour les femmes, enfin j'veux dire... pour elle. Je lui fais plusieurs bisous sur la joue et le front pour la calmer comme je peux. C'est pas facile de calmer quelqu'un dans cet état...

Tadamune Yuji
Membre de l'Ombre

Messages : 202
Date d'inscription : 16/05/2015
Localisation : Attention, juste derrière toi.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Eirin Takahashi le Ven 31 Juil - 0:01

Elle commença à se calmer dans les bras de Yuji. Même un peu trop, elle commençait à s'endormir contre lui. Qu'est ce qu'elle était bien ici... Cette douceur... Cette chaleur... Cette voix si douce... Comment pouvait-il avoir autant de pouvoir sur elle...

-Je vais aller m'allonger un peu... Pardonne-moi...

Elle lui laissa un baiser sur la joue avant d'aller s'allonger dans la chambre de Yuji. Trop d'émotions tout d'un coup... Elle devait reprendre ses esprits et dissiper ses souvenirs.

Les hurlements, les pleurs des enfants... Le regard de sa mère, emplis de larmes... Les cris de son père qui les suppliaient d'arrêter. L'odeur du sang, de la poudre. Et très vite, la fumée... Elle était complètement replongée dans ses réminiscences. Elle revoyait encore les soldats jouer avec la tête de.. Elle commença à s'agiter et ferma les yeux plus fortement, se concentrant sur l'odeur de Yuji qui était prisonnière des draps. Karasu vint se poser à côté d'elle alors qu'elle commençait à s'endormir progressivement, ses souvenirs continuant de la hanter dans ses rêves.

Elle aurait dû faire quelque chose... Elle aurait pu... Sûrement... Elle aurait dû se rendre dès le début au lieu de...

Mais il ne fallait pas que leurs sacrifices soient vains. Il fallait qu’elle les remercie du mieux qu'elle le pouvait.

Eirin Takahashi
Membre de l'Ombre

Messages : 156
Date d'inscription : 17/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum