Dépression oklm.

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Eirin Takahashi le Ven 24 Juil - 0:33

-Je ne suis pas faible...

Elle avait répondu à son sourire avec une moue boudeuse.

-Tu sais au Japon je suis quelqu'un de réputé pour mon maniement des armes, mes seules faiblesses sont toi et mon maître.

Elle posa ses lèvres sur la paume de la main de Yuji. Il devait rester là...

-Tu ne sortiras pas sans les clés de toute façon.

Elle alla retirer les poignées des fenêtres, au cas où... Et les mit au même endroit.

-Tu es prisonnier.

Pour jouer le jeu de la prison lugubre ,Karasu émit son croassement le plus terrible, ce qui fit sourire la jeune fille.


Dernière édition par Eirin Takahashi le Ven 24 Juil - 19:12, édité 1 fois

Eirin Takahashi
Membre de l'Ombre

Messages : 156
Date d'inscription : 17/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Tadamune Yuji le Ven 24 Juil - 1:00

- Très bien...

Je laisse tomber le cadavre au sol comme-ci c'était qu'une simple poupée et me dirige vers Eirin. Toujours le sourire aux lèvres avec un air amusé je passe mes mains sur ses hanches. Je descend doucement mon visage vers le sien pour l'embrasser et placer l'une de mes mains sur l'arrière de ses cheveux. Je glisse ma langue et fait plusieurs échanges avec celle d'Eirin, attends elle m'a tendu la perche d’aller cherché aussi loin.
Mon autre main remonte vers la ceinture de celle-ci pour dénouer le kimono doucement sans qu'elle s'en aperçoive avec le baiser. Au final le kimono se desserre ce qui me permet de passer ma main jusqu'au clefs qui eux, étaient à la place parfaite pour moi, bref je suis qu'un pervers.
Je la relâche doucement les clefs entre mes doigts.

- La prochaine fois faudra les mettre ailleurs parce que là... Enfin je voulais juste m'amuser un peu, tu m'en veux pas, hein ?

Genre le mec, je m'avance vers le canapé laissant une caresse sur la joue d'Eirin et m'affale dedans. Tant pis je resterais ici, faudra juste que je m'occupe comme il faut sinon je risque de pas rester en place. Je peux même pas fumer, c'est stressant. Le pigeon semble un peu énerver, à cause de moi ? Je suppose, c'est pas de ma faute si j'suis comme-ça. Je rigole doucement puis fait signe à Eirin de s'approcher.

- Viens, si tu veux je peux remettre ton kimono en place.

Une jambe sur l'autre, l'autre qui se balance. On voit que je commence à cogiter.

Tadamune Yuji
Membre de l'Ombre

Messages : 202
Date d'inscription : 16/05/2015
Localisation : Attention, juste derrière toi.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Eirin Takahashi le Ven 24 Juil - 10:32

Eirin sourit.

-Je ne pensais pas que tu allais le faire...

Son visage était encore rouge, ce contact... Personne ne l'avait touchée ici. Jamais. Les frissons parcouraient encore son corps. C'était étrange à dire, mais ça lui avait fait, du bien? Elle ne comprenait pas vraiment tout ce qui se passait en elle, jamais elle n'avait eu l'occasion d'expérimenter tous ces sentiments, toutes ces émotions...

Elle avait ressenti la ceinture se desserrer autour de sa taille, mais elle ne pensait pas qu'elle avait été relâchée autant. En effet, en s'avançant vers Yuji, le tissu glissa, ce qui ouvrit son kimono. C'est quand on s'y attend le moins, que les choses arrivent et que, dans la panique, on ne sait pas quoi faire ou que l'on fait n'importe quoi. Malgré son sang-froid à toute épreuve, lorsqu'elle était avec lui, c'était comme si elle n'avait jamais eu d'entraînement.

Elle rougit immédiatement et s'accroupit, repliée sur elle même. Elle aurait pu tout simplement pu refermer le kimono, mais non.


Dernière édition par Eirin Takahashi le Ven 24 Juil - 19:13, édité 1 fois

Eirin Takahashi
Membre de l'Ombre

Messages : 156
Date d'inscription : 17/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Tadamune Yuji le Ven 24 Juil - 17:13

- Ne sois pas gênée, faudra bien qu'un jour je...

Je m'arrête dans ma phrase pour pas m'enfoncer c'est pas le moment de la gênée plus qu'autre chose, même si quelque part c'est drôle mais à sa place ça doit être relou.
Je me relève pour la serrer contre moi et en profiter pour cacher sa poitrine et le reste. Je rigole doucement et lui fait un bisou sur le front. Je remet en place comme il le faut son kimono et resserrer sa ceinture, c'est bizarre que je ne craque pas d'habitude je lui aurais sauter dessus...

- N'empêche qu'ils étaient pas mal...

Un léger sourire se forme sur mes lèvres.

Tadamune Yuji
Membre de l'Ombre

Messages : 202
Date d'inscription : 16/05/2015
Localisation : Attention, juste derrière toi.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Eirin Takahashi le Ven 24 Juil - 17:28

Eirin rougit à nouveau.

-C'est stupide de ma part...

Elle secoua la tête, oui un jour il la verra nue, alors qu'est ce que ça change que ce soit maintenant? Plus tôt ça se fera, plus il restera, peut-être était-il allé voir cette femme parce qu'elle le faisait attendre. Elle défit sa ceinture et laissa tomber son kimono à ses pieds. Il ne fallait surtout pas qu'il reparte. Son cœur battait la chamade. Elle prit la main de Yuji pour l'embrasser avant de la laisser glisser le long de son corps.

-Excuse-moi d'avoir réagi comme ça, tu as raison.

Des frissons parcouraient son corps et elle posa ses lèvres sur celles de Yuji, pour l'inciter à faire ce qu'il voulait.


Dernière édition par Eirin Takahashi le Ven 24 Juil - 19:13, édité 1 fois

Eirin Takahashi
Membre de l'Ombre

Messages : 156
Date d'inscription : 17/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Tadamune Yuji le Ven 24 Juil - 17:43

- Tu sais t'es pas obligée....

Son corps tremble légèrement et elle frissonne, elle s'oblige forcément.

- Je préfère que tu sois complètement prête pour me laisser faire ce genre de chose. C'est pas parce-que tu te laisse pas faire que j'vais partir tu sais...

J'ai pas vraiment envie de le faire si elle se sent mal, surtout que... elle ne l'a jamais fait il me semble. Je préfère qu'elle garde sa première fois avec un bon souvenir qu'un mauvais...
Je lui laisse un baiser sur le front et lui sourit pour la rassurer, du moins pour qu'elle soit sûre de son choix.

Tadamune Yuji
Membre de l'Ombre

Messages : 202
Date d'inscription : 16/05/2015
Localisation : Attention, juste derrière toi.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Eirin Takahashi le Ven 24 Juil - 17:52

Eirin prit les mains de Yuji et les embrassa avant d'y poser doucement son visage. Cela l'apaisait tellement. Les chaudes lèvres de Yuji sur son front lui faisaient tellement de bien, c'était comme si une onde de douceur se propageait dans tout son corps.

-Je suis sûre de moi.

Elle lui sourit, un peu gênée d'être nue mais elle était prête à le faire. Pour lui, pour eux, pour elle.

C'est étrange la manière dont un seul geste peut vous rassurer, vous donner le courage nécessaire pour faire quelque chose que vous appréhendez.

Cette peur ne disparaîtra pas avec le temps, mais en le faisant. Une appréhension persiste jusqu'à ce que vous découvrez qu'en réalité, il n'y avait aucune raison d'avoir peur.

Elle lui sourit.

-Ne t'en fais pas, ça ira.

Elle se colla contre lui et déposa doucement ses lèvres sur celles de Yuji.


Dernière édition par Eirin Takahashi le Ven 24 Juil - 19:09, édité 1 fois

Eirin Takahashi
Membre de l'Ombre

Messages : 156
Date d'inscription : 17/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Tadamune Yuji le Ven 24 Juil - 18:14

Mes grandes mains se déposent sur les joues d'Eirin et glisse sur son cou tout en l'embrassant. J'irais doucement, je n'ai pas envie d'y aller sauvagement avec elle, surtout elle. Je la prends par la main pour rejoindre la chambre et refermer après pour pas être déranger par un certain pigeon ici présent.

- Faut pas s'inquiéter pour moi ma mignonne...

L'une de mes mains descend le long de son corps pour caresser tout son dos et l'autre caresse ses cheveux. Je lui dis plusieurs mots à l'oreille pour dire que je l'aime, que j'ai envie d'elle et qu'elle est magnifique.
Je laisse de doux baisers dans sa nuque en avançant tout doucement et l'allonger sur le lit avec douceur. Je m'arrête un moment pour la regarder puis sourire, je la trouve tellement belle. Cela faisait longtemps que je n'avais pas eu une envie comme celle-ci, vraiment, avec de vrais sentiments.

- Je t'aime...

Puis je l'embrasse, mordille sa lèvre et redescend vers son cou et le haut de sa poitrine.

Tadamune Yuji
Membre de l'Ombre

Messages : 202
Date d'inscription : 16/05/2015
Localisation : Attention, juste derrière toi.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Eirin Takahashi le Ven 24 Juil - 19:09

Une multitude de sensations envahirent son corps, inonda ses pensées, comme si l'on avait détruit un barrage. Les mots de Yuji se répercutaient à l'intérieur d'elle même, il la rendait tellement heureuse lorsqu'il disait ce genre de choses. Les mains et lèvres du jeune homme embrasaient la peau d'Eirin. Ces contacts sur tout son corps... Ils la rendaient folle. Ses mains passèrent frénétiquement sur le visage de Yuji puis ses doigts s’emmêlèrent dans les cheveux de ce dernier. Elle ne bougeait pas, avait-elle peur que ça s'arrête? Elle se redressa légèrement pour mordre légèrement son oreille avant de ramener son visage vers le sien pour l'embrasser, ses mains sur ses joues, ses jambes de chaque côté de son corps. Tout se faisait naturellement.

-Je t'aime.

Sa respiration était plus forte, elle commençait à avoir chaud. Ce moment était d'une douceur exquise dont elle ne pourra plus se passer. Ses doigts caressèrent la peau de son cou où ses lèvres allèrent s'aventurer peu de temps après. Son odeur était enivrante, ses sens étaient tous en éveil, comme ils ne l'avaient jamais été auparavant, elle pouvait entendre les battements de son cœur, sa respiration mêlée à la sienne... Elle souriait, elle était tellement bien. Elle passa sa langue le long de son cou avant de le mordre doucement. Elle souffla doucement sur la peau de Yuji avant de reprendre ses baisers tandis que ses jambes se resserraient de chaque côté de ses hanches et que ses mains s'aventuraient sur le torse nu du jeune homme. Elle le serra contre elle. Leur corps l'un contre l'autre... Elle continua d'embrasser le cou de son bien-aimé, profitant ainsi de son odeur qu'elle aimait tant.

Eirin Takahashi
Membre de l'Ombre

Messages : 156
Date d'inscription : 17/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Tadamune Yuji le Ven 24 Juil - 23:11

Quelque chose me brûle dans la poitrine, l'adrénaline monte de plus en plus. Tout est parfait chez elle, son corps, son regard son odeur. On est dans un seul monde, rien que nous deux.
Je suis au dessus d'elle, ses jambes qui entourent mon bassin. Je continue mes bisous sur le haut de sa poitrine en passant par moment ma langue chaude sur sa peau blanche et un peu froide. Mes mains glissent sur les côtés de son corps pour caresser du bout des doigts sa douce peau. Je lance un regard charmeur vers Eirin

- Tu est magnifique.

L'une de mes mains passe sur la cuisse de celle-ci pour desserrer légèrement son étreinte, je descend un peu plus bas pour passer vers le ventre et la poitrine en elle même. J'embrasse la surface de son ventre et sa poitrine toujours avec de lents mouvements puis je commence à caresser ses jambes avec douceurs en descendant un peu plus bas pour arriver sur le bas du ventre en laissant glisser ma langue le long de son corps.

Tadamune Yuji
Membre de l'Ombre

Messages : 202
Date d'inscription : 16/05/2015
Localisation : Attention, juste derrière toi.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Eirin Takahashi le Ven 24 Juil - 23:28

Eirin fut submergée par tout ce qu'elle ressentait. L'envie. Elle voulait que ces baisers ne cessent pas, des frissons de plaisir le long de ses bras, ses jambes, son dos. Elle se mordit la lèvre pour ne pas faire de bruit suite à tout ce qu'il venait de faire. Tout était multiplié par mille, tout explosa en elle. Elle ne savait pas vraiment ce qu'elle devait faire, mais elle ne voulait pas réfléchir. Tout ce qui se passait là lui faisait tellement de bien... Elle passa ses doigts le long des flancs du jeune homme, qui ne cessait d'embraser sa peau de son contact.

Elle se cédait complètement à lui, pour toujours, pour elle, ce qu'ils allaient faire allait les unir, d'une certaine façon. Elle lui avait donné son coeur et jamais elle ne donnerait son corps à quelqu'un d'autre que lui.

-Mon dieu, ce que je t'aime...

Elle avait envie que ces lèvres parcourent l'intégralité de son corps avec la même douceur, la même lenteur, la même intensité que maintenant. Elle se redressa légèrement, ce qui le fit se relever aussi. Elle commença à déboutonner le pantalon du jeune homme tout en lui donnant un baiser passionné. Elle fit glisser le pantalon le long de ses jambes, le tissu suivi de près par ses lèvres.

Elle se redressa à nouveau et se colla contre lui, ses doigts glissant vers le caleçon. Cependant elle décida d'attendre,peut-être n'était-ce pas le moment. Elle embrassa son torse avec douceur puis retourna mordre le cou de Yuji. Elle se serra contre lui, sentant sa peau effleurer la sienne, son corps frôlant sa poitrine. Il était à genoux, elle assise sur lui, face à lui, ses jambes autour de la taille, sa bouche contre la sienne et ses mains continuant leur danse charnelle sur la peau de son bien-aimé.

Eirin Takahashi
Membre de l'Ombre

Messages : 156
Date d'inscription : 17/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Tadamune Yuji le Sam 25 Juil - 0:18

- J'ai l'impression que tu as besoin d'être réchauffer.

Il y a eu un certain contact avec un endroit qui fallait pas trop toucher pour me garder "sage". Je passe mes bras doucement autour d'elle et continue de l'embrasser tout en partant en arrière tout doucement. Je la laisse au dessus de moi, je l'embrasse encore puis ferme les yeux pour mordiller son cou et ses épaules. Je contrôle mon rythme et mes envies pour garder un mouvement lent et doux. J'ai mes mains qui caresse son dos plusieurs secondes et l'une d'elles va vers son ventre et descend beaucoup plus bas, juste là, au point sensible. J'y vais avec le bout des doigts en faisant des petits cercles, doucement en accélérant tout doucement.

Je dirige Eirin sur le côté en restant face à elle mais avec un peu plus de hauteur grâce à mon avant bras qui se positionne sur le lit puis je l'embrasse tendrement gardant ma main vers le bas.
Je démarre des bisous dans le cou puis m'arrête en laissant mon souffle parcourir sa peau. Je souris, tourne mon regard vers elle sans trop bouger puis prends sa main pour la poser par au dessus de mon caleçon. Je ne l'oblige à rien, juste pour qu'elle comprenne ce qu'elle me fait comme effet.

- Je t'aime, Eirin...

Je garde le sourire aux lèvres et lui laisse un baiser sur sa joue.

Tadamune Yuji
Membre de l'Ombre

Messages : 202
Date d'inscription : 16/05/2015
Localisation : Attention, juste derrière toi.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Eirin Takahashi le Sam 25 Juil - 0:41

Un léger bruit s'échappa de sa gorge lorsque la main de Yuji s'était aventurée un peu plus bas que le bas de son ventre. Son souffle devint plus insistant, elle se mordit les lèvres.

C'était une sensation indescriptible qui continuait de faire monter son envie. De plus les baisers dans le cou...

Elle glissa sa main sous le caleçon du jeune homme, le regardant dans les yeux pour voir sa réaction. Finalement elle le retira tout en descendant ses lèvres toujours plus bas. Elle embrassa chaque millimètre de sa peau, doucement, jusqu'à arriver au bas de son ventre. Elle retourna l'embrasser, laissant le bout de ses doigts caresser doucement l'entre-jambe de Yuji. Elle ne cessait ses mouvements sur la zone tandis que sa langue alla toucher l'oreille du jeune homme. Finalement elle commença à la mordre doucement, leurs corps presque l'un contre l'autre.

Elle avait l'impression de devenir brûlante. Elle décida de descendre ses lèvres au niveau de sa main et d'embrasser la peau qui subissait depuis un moment des caresses.

Eirin Takahashi
Membre de l'Ombre

Messages : 156
Date d'inscription : 17/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Tadamune Yuji le Lun 27 Juil - 23:17

Ses mains sont si douces et chaudes, oh maintenant elle y rajoute ses lèvres. Je la laisse faire en ajoutant ma main sur le haut de sa tête, je la regarde en me mordillant la lèvre. Je ne dois pas me laissé aller, respire, doucement voilà.
Je laisse plusieurs minutes s'écouler en serrant les points pour ne pas craquer littéralement, j'attrape sa main pour la ramener vers le haut puis l'allonger sur le dos.

- A mon tour...

Je l'embrasse un peu plus sauvagement, mon cœur s'accélère, mon instinct sauvage se réveille je présume. Je descend dans le cou avec ma langue, me dirige vers la poitrine pour m'en occuper plusieurs instants, descend toujours plus bas sur le ventre en laissant des doux baisers et me dirige enfin vers l'entre-jambe.
Je regarde Eirin dans les yeux, je sens qu'elle tremble légèrement. Je caresse l'une de ses cuisses et embrasse l'autre et descend un peu plus bas avec ma langue.
Tout en m'occupant de cet endroit, ma main vient attraper celle d'Eirin ainsi, je sens vers quel niveau elle préfère le plus selon la force qu'elle met dans ma main, instinctivement je suppose.

Tadamune Yuji
Membre de l'Ombre

Messages : 202
Date d'inscription : 16/05/2015
Localisation : Attention, juste derrière toi.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Eirin Takahashi le Lun 27 Juil - 23:32

Eirin n'arrêtait pas de trembler. Toutes ces sensations nouvelles... Elle n'en pouvait plus. Elle saisi sans se faire prier la main de Yuji pour la serrer lorsque ça devenait trop... Comment dire...Comment définir quelque chose de puissant mais qui donne énormément de plaisir?

Sa respiration commençait à être saccadée. Sûrement parce qu'elle essayait de retenir les quelques gémissements qui naissaient au creu de sa gorge. Elle appela son prénom plusieurs fois, afin qu'il revienne l'embrasser. Histoire de calmer sa respiration et de s'offrir une trêve. Elle se sentait proche de l'explosion.

Finalement elle passa ses doigts sur la joue du jeune homme afin de faire remonter son visage vers le sien. Ils étaient l'un contre l'autre. Vraiment. Mis à part les jambes de la jeune femme, pliées de chaque côté du corps de Yuji, il n'y avait pas un endroit où leur peau n'étaient pas en contact. Cette proximité... Elle l'appréciait. Elle ne lâchait pas les lèvres de son bien-aimé tandis que le bout de ses doigts parcouraient son corps.

Eirin Takahashi
Membre de l'Ombre

Messages : 156
Date d'inscription : 17/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Tadamune Yuji le Mar 28 Juil - 0:54

Pendant ce long baiser l'une de mes mains glisse le long du corps de celle-ci. Je ne m'en passe plus, le son de sa voix, sa chaleur, tout.

- J'espère que ça te plaît.

J'insiste sur ma voix, ma voix de pervers puissance 1000. J'échange des baisers avec ma langue, je remarquer ses joues rougir. C'est tellement, mmmh adorable, j'ai envie d'enlever cette innocence d'elle, oui je suis dégueulasse.
Je mordille sa lèvre puis passe un bras autour d'elle pour la surélever légèrement et la caresse toujours d'une autre main. Je sens ses mains passer dans mon dos, tout un frisson me traverse. Je passe ma main à son entre-jambe, qu'est-ce que je fais....
Je la retourne en douceur en sorte de la mettre à quatre pattes, je caresse son dos puis embrasse le bas de son dos.

- Laisse moi faire, fais moi confiance.....

Je caresse l'une de ses fesses et laisse un dernier baiser sur la hanche d'Eirin. Mon autre main va finalement caresser son sexe, puis j'introduis tout doucement un doigt. J'attends un peu avant de faire n'importe quel mouvement.

- Tu tiens le coup ....?

J'attends encore, je préfère ne pas y aller si elle le sent pas.

Tadamune Yuji
Membre de l'Ombre

Messages : 202
Date d'inscription : 16/05/2015
Localisation : Attention, juste derrière toi.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Eirin Takahashi le Mar 28 Juil - 1:19

Eirin avait le visage rouge. Elle était parcourue de frissons lorsqu'il déposa ses lèvres sur sa hanche et que ses mains caressaient sa peau. Elle voulut lui sourire mais il ne pouvait plus voir son visage maintenant. Elle ne dit rien lorsqu'il la déplaça. Confiante, elle le laissa faire.

Il introduit un doigt en elle, ce qui la surprit et lui tira un léger gémissement étouffé.

-Ça va, ne t'en fais pas.

C'était un peu étrange de lui parler alors qu'il était derrière elle, mais encore une fois, il savait ce qu'il faisait, elle lui faisait une confiance aveugle.

Elle pouvait encore sentir les caresses et les baisers de Yuji sur son corps. Ça lui faisait tellement de bien...

Eirin Takahashi
Membre de l'Ombre

Messages : 156
Date d'inscription : 17/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Tadamune Yuji le Mer 29 Juil - 13:57

J'en arrive au moment le plus, hard ? J'ai fais ce que je pouvais pour ne pas qu'elle ai mal, je passe mes mains sur chaque côté de son dos, la caresse en descendant jusqu'à ses hanches. Je lui prononce plusieurs mots rassurants puis la préviens que tout va commencer.

Je lui prends la main pour tourner son corps sur le côté, je remonte légèrement vers elle pour l'embrasser. Mon bassin est face au sien, ses jambes qui entoure le mien. Je suis prêt à y aller, je commence par glisser tout doucement en elle avec douceur.
Je passe l'un de mes bras autour d'elle pour la mettre contre moi puis elle, elle s'accroche au niveau de mes épaules. Mon souffle s'accélère légèrement puis je commence des petits vas et viens et accélère au fur et à mesure du temps, je me contrôle plus vraiment, ma vue devient flou et mon cœur s'affole. Elle semble tenir le coup donc je continue jusqu'à ce qu'elle n'en puisse plus.

_________________________________________


Après ce moment « magique » je suppose, nous avons fini par nous endormir tout les deux. J'ai tellement la tête dans l'c...
Je tourne la tête et vois le dos nu d'Eirin avec plusieurs marques rouge, ce qui me fait tourner dans l'autre sens. Je ne me souviens même pas de la fin, je sais même plus ce que je lui ai fait... Je descend doucement du lit sans la réveiller et sors en discrétion toujours. Karasu se trouve sur le dossier d'une chaise et semble me fixer, on dirait qu'il va me mangé …. Ce fut le petit combat du regard entre nous pendant plusieurs secondes, je me trouve ridicule *soupire*
J'emprunte sa douche, enfile mes fringues et go la cuisine. Je vais voir si je peux pas essayer de faire quelque chose pour elle... Je regarde rapidement ce qui se trouve dans les placards et commence à préparer un petit-déjeuner pour elle, en général j'aime pas faire ce genre de chose la cuisine c'est pas pour moi. Je pars déposer tout sa sur la table par-là et laisse un message avec.

« C'est dommage, tu as oubliée de me reprendre les clefs, je t'ai préparer un petit quelque chose. Je reviendrais, promis, j'ai besoin de me changer et Naoko m'attends à la maison. Fais attention à toi... Je t'aime
-Yuji
 »

J'espère qu'elle ne m'en voudra pas, et ma tête me fait mal c'est quoi ce délire... J'attrape le corps qui été rester au sol et sors en sa compagnie. Sur le chemin je le jette dans un coin paumé remplit de sacs poubelles et reprends le chemin style de rien jusqu'à chez moi pour me changer et faire tout ce qu'il faut. J'ai mal à la tête, elle va explosée....J'entends mon téléphone vibré encore depuis tout à l'heure, je me doute que c'est les mêmes messages mais je m'en fou. Ils vont plus m'énerver qu'autre chose....
Je profite maintenant pour sortir Naoko en empruntant un couteau en cas d'attaques, on ne sait jamais.

Tadamune Yuji
Membre de l'Ombre

Messages : 202
Date d'inscription : 16/05/2015
Localisation : Attention, juste derrière toi.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Eirin Takahashi le Mer 29 Juil - 17:01

Eirin ouvrit doucement les yeux. Elle déplia son corps endolori par la veille. Elle en tremblait encore. Il était devenu de plus en plus froid, c'était devenu vraiment... Bestial... Elle se retourna péniblement, il n'était plus là. Sa place était froide. Tout était froid.

Elle resta allongée ici, imaginant Yuji face à elle, endormi ou lui souriant. Elle avait besoin de quelque chose de rassurant... Maintenant... Elle s'aggripa aux draps pour les enrouler autour d'elle. Combien de fois avait-elle prononcé son prénom pour qu'il arrête, parce qu'elle n'en pouvait plus. C'était trop... Ça avait été trop pour elle, pour une première fois... Peut-être aurait-elle pu le repousser... Mais il savait ce qu'il faisait alors... Elle lui faisait confiance.

Elle se leva et partit directement se doucher. Où pouvait-il être à ce moment précis? Que faisait il?

Lorsqu'elle sortit de la salle de bain, vêtue d'un kimono assez léger, Karasu vola jusqu'à son épaule pour la saluer. Il avait l'air ravi de la voir enfin. Elle lui caressa les plumes et s'avança vers la table. Une assiette était rempli avec un mot à côté. Non, bien sûr que non, elle ne lui en voulait pas. Il n'avait pas eu l'air d'être vraiment lui-même à ce moment là... peut-être se sentait-il coupable et c'était pour ça qu'il était parti... Ils auraient pu en parler. Elle mangea donc le plat, qui était vraiment bon.

Elle lui laissa un message sur son portable avant de se poser devant une fenêtre et de regarder l'extérieur.

Eirin Takahashi
Membre de l'Ombre

Messages : 156
Date d'inscription : 17/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Tadamune Yuji le Mer 29 Juil - 22:42

Oh wow mon téléphone commence à prendre la tête, je le met en silencieux. Je commence à courir pour me changer les idées, je sais que c'est dangereux en ce moment mais si je ne sors plus je me prendrais moi même pour un faible. Et.... Je vais pas me reposer sur Eirin, c'est à moi de la protéger, tiens d'ailleurs j'espère qu'elle se porte bien. Ma mémoire ne revient pas, je ne sais absolument plus ce que j'ai pu lui faire.
Je me pose plusieurs questions, peut-être qu'elle m'a envoyer un message avec de la chance. Je plonge ma main dans ma poche et ouvre mon téléphone et commence à appeler Eirin et quelque chose transperce l'écran, encore quelques millimètres mon doigt y passer et mon oreille aussi d'ailleurs.

Je me retourne, personne. Je me faufile contre le mur et continue d'observer autour de moi, bordel la merde.... C'est plus sûr si je fais demi-tour, j'accélère mon pas vers chez moi et fait rentrer le chien. Je pars me changer, récupère le couteaux et un flingue qui se trouve dans mon tiroir depuis plusieurs semaines maintenant.
Je sens que ça va partir loin cette histoire, je m'arrête devant la fenêtre et jette un dernier coup d’œil mais apparemment toujours rien, ils se cachent bien ces p'tits cons, oui car je suppose qu'ils sont en groupe. Maintenant Eirin va s'inquiéter si j'ai fait biper son portable sans pouvoir lancer la conversation.

Tadamune Yuji
Membre de l'Ombre

Messages : 202
Date d'inscription : 16/05/2015
Localisation : Attention, juste derrière toi.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Eirin Takahashi le Mer 29 Juil - 23:00

Eirin était en train de somnoler lorsque le portable sonna. Qu'est ce que?... Le temps d'aller chercher l'appareil, la sonnerie avait cessé. Trop vite peut-être. Un appel manqué de Yuji. Elle décida de le rappeler, trop heureuse de pouvoir lui parler. Une fois, deux fois, trois fois... Aucune réponse, directement sur sa messagerie. Cela commençait à l'inquiéter. Elle se glissa dans un kimono, puis un autre et empoigna son fourreau pour y glisser sa lame.

-Karasu, tu viens?

Il ne se fit pas prier et sortit de l'appartement avec la jeune fille par la fenêtre. Elle allait aller chez lui. Il devait y aller alors autant commencer par là.

Elle se déplaçait par les toits, par habitude. Voilà, elle était arrivée. Elle envoya Karasu en éclaireur. Elle sentait que quelque chose n'allait pas. D'autant plus qu'il avait été menacé hi...

Du bruit derrière elle. Elle se retourna vivement, un homme se tenait là, l'arme pointée vers elle. Il avait dû la voir.

Elle se laissa glisser sur le côté alors qu'il commençait à tirer et lança ses lames au niveau de ses genoux et de ses mains. Elle se jeta sur lui.

-Qui est ce que vous êtes? Qu'est ce que vous voulez?

Pour toute réponse, elle le vit rire puis mordiller quelque chose et sombrer dans l'inconscience. Rah...

Elle regarda autour d'elle et décida d'aller voir si Yuji allait bien. Elle alla se percher sur une des fenêtres de chez Yuji, espérant voir quelque chose.

Eirin Takahashi
Membre de l'Ombre

Messages : 156
Date d'inscription : 17/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Solène Britzvania le Mer 29 Juil - 23:42

"Piiiiiiiiiiiiiiiiiiiipililiiiiiiiiiiiiiiiii pilililililililiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii pilililililili pilililililili piiiiiiiiiiiiipipililililiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii"
Ouais, bon, c'est le solo de Hotel California, mais je le fais mal à la voix. C'est mieux à la guitare... bizarrement, hein !

... hein ?
...C'était un coup de feu ?
JE SUIS SÛRE QUE C’ÉTAIT UN COUP DE FEU
ARRÊTEZ TOUS DE PANIQUER
... Et si j'allais voir ?

Je me déplace sur le toit. Je vois une personne de dos s'en aller... laissant un corps derrière.
Je la suis ?
Allez
T'façon, c'est la seule chose que je peux faire

En tout cas, on dirait... un kimono ? Et y'a un oiseau qui se balade ?
Alors... c'est cette "Lucie" ?
C'est une meurtrière ? Merde alors. L'Ombre, c'est vraiment des méchants.
Encore une bonne raison de la suivre. Qui sait ce qu'elle prépare...
Et c'est pas un gâteau...
MERDE MON GÂTEAU ! Raaaaaaaagh, tant pis. L'aventure, c'est mieux que du yaourt, de la farine, du sucre, des œufs et de l'huile.

Et puis, avec un gâteau, y'a pas de réels risque de mourir.

_________________
"Thou art I, and I art thou"
"Parfois, la vie te met des putain de bâtons dans les roues. Pour aller mieux, t'as juste à te dire qu'on a des pieds, et pas des roues."

Solène Britzvania
Membre de Mamba

Messages : 202
Date d'inscription : 14/05/2015
Localisation : Rocking around

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Tadamune Yuji le Mer 29 Juil - 23:57

Après avoir entendu le coup de feu je me précipite dehors.

- Eirin !

J'essaie juste de m'imaginer plusieurs scènes dans ma tête avant de réagir qu'elle se trouvait sur ma fenêtre....

- Euh, ça va...?

J'entends une respiration, pas la mienne ni celle d'Eirin mais une autre... Je suis mon instinct et penche la tête pour voir d’où venait le bruit.  Finalement je descend rapidement les escaliers de devant ma porte et, tiens, une fille se tient derrière le muret. Je me penche vers elle le sourire aux lèvres.

- Pourquoi tu te cache ma jolie ?

Tadamune Yuji
Membre de l'Ombre

Messages : 202
Date d'inscription : 16/05/2015
Localisation : Attention, juste derrière toi.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Eirin Takahashi le Jeu 30 Juil - 0:06

Si elle avait su qu'il allait dévoiler son prénom, elle aurait envoyé cette fille voir ailleurs. En plus. "Ma jolie". Bon. Très bien. D'accord. Elle ne savait pas quoi dire de plus. Même dans sa tête, aucun mot ne venait. Sauf "bon bah très bien d'accord alors bon...". Son regard se durcit immédiatement. Ils se connaissaient? Ou bien il se permettait de la draguer juste devant elle. Bon ce n'était pas le moment de se vexer car sur le toit d'en face, il y en avait un qui essayait depuis toute à l'heure de monter son arme. Et là il venait de finir donc c'était peut-être le meilleur moment pour rentrer.

Elle les jeta donc tous les deux à l'intérieur avant que les balles ne commencent à pleuvoir. Ils l'avaient embauché où celui-là... Agacée par la scène qu'elle venait de vivre et le boucan qu'il faisait, elle remonta sur le toit où il se trouvait pour finalement le tuer. Passablement énervée, elle retourna chez Yuji, en passant par la porte qu'elle claqua derrière elle. Karasu sur son épaule, fixait les deux humains d'un regard assez froid. Quant à Eirin, elle ne tourna pas la tête vers eux et alla fermer les rideaux et volets.

Eirin Takahashi
Membre de l'Ombre

Messages : 156
Date d'inscription : 17/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Solène Britzvania le Jeu 30 Juil - 0:16

Un muret. Je suis sûre que personne ne verras. Si je ne les voit pas, alors ils ne me voient pas. Ça a été prouvé. Par...
euh
moi

... Alors elle s'appelle Eirin ? Et ce mec... La connait ?
Ohohohohohoh ! Je crois que j'ai compris ce qu'il se passe entre eux deux
héhéhéhéhéhé...

Huh !?
MERDE ! ENCORE REPÉRÉE !
Putain, j'suis vraiment nulle en infiltration... Attends, quoi ? "Ma jolie" ?
... WOW
OU EST-CE QU'ON M’EMMÈNE ?

... A l'intérieur. C'est mieux que ce que je pensais.
Cette Eirin pars. Ok. Sûrement pour faire partir les méchants monsieur sur le toit.

"Alors... hum... toi et cette fille... vous avez baisé, huh ?"

OH MERDE ELLE REVIENS
Fais comme si t'avais rien dis
OKAY

"Euh, elle a pas l'air contente. Tu ferais mieux de lui parler"
Fais style c'est pas un ordre
"... Enfin, j'dis ça comme ça, hein !?"

Yes ! L'ambiance est totalement pourrie !

_________________
"Thou art I, and I art thou"
"Parfois, la vie te met des putain de bâtons dans les roues. Pour aller mieux, t'as juste à te dire qu'on a des pieds, et pas des roues."

Solène Britzvania
Membre de Mamba

Messages : 202
Date d'inscription : 14/05/2015
Localisation : Rocking around

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression oklm.

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:09


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum