In the end, it all comes down to survival.

Aller en bas

In the end, it all comes down to survival.

Message  Irina Wallace le Jeu 28 Mai - 22:05

Nom : Wallace

Prénom : Irina June

Âge : 21 ans


Origines : Son prénom résulte d'origine russes auxquelles sa mère tenait beaucoup. Néanmoins, elle est née à Boston, du "pays de la liberté".


Préférence sexuelle  : Hétérosexuelle, mais que serait la vie sans quelques expériences sympathiques ?


Histoire : Tout a commencé lors d'une célébration de la Saint-Patrick. Une immigrée russe et un américain lambda ayant un peu trop bu, un canapé assez confortable, et vous aviez le topo de la nuit de la conception d'Irina.
Bon, on remonte un peu loin, là.
Irina a eu une enfance assez banale. Elevée par une mère célibataire (car oui, votre américain lambda, la paternité ça le tentait pas trop), elle a grandi avec les espérances de sa chère maman, et même sans les combler, elle fût chérie. La jeune Irina connût rapidement une attirance pour la violence, attirance qu'elle combla par le sport. Kickboxing et arts martiaux. Elle adorait, mais ce n'était pas vraiment suffisant. Ainsi, au collège, la charmante demoiselle se mit en tête de tabasser les caïds de la cour. Car quitte à s'en prendre à quelqu'un, autant s'en prendre aux mauvais. Il faut s'en douter, ce nouveau passe-temps lui rapporta des ennuis. Le respect de ses camarades et surtout la peur, mais principalement des ennuis. En première, elle se fit virer du lycée, décevant bien salement sa mère. Elle se souvient encore de la dispute ce soir-là, avec sa mère. Elles déménagèrent à Heaven, un changement de décor radical. Et après son diplôme, Irina comprit vite que son malheureux baccalauréat ne la mènerait pas loin et qu'elle ne comptait pas se lancer dans des études supérieures. Elle comprit vite que ce qui payait, c'était pas l'intellectuel. A Heaven, on utilisait ses poings.
Entre la perte de son diplôme et la mort de sa mère, la jeune Irina perdit vite sa morale et aguisa son style de combat, apprit à se servir d'une arme et se lança dans le boulot de tueuse à gages.
C'est le genre de boulots qui ne demande pas de parti pris. Pas de morale. Juste une cible. Et on empoche le pactole. Et pendant les dernières années, c'est ça qui lui a permis de gagner son pain et d'avoir un bon confort de vie. Ce travail, elle l'a choisi pour survivre. Et aussi parce que tous les films de son enfance avec des tueurs à gage étaient plutôt cools (AMERICA, FUCK YEAH).


Caractère : On ne va pas se mentir: la damoiselle pense surtout à sa gueule avant celle des autres. Parce que oui, dans une ville avec des clans et ce genre de bazar, elle a vite compris que vivre une vie tranquille, ce serait compliqué. Heaven, c'est pas vraiment comme la banlieue américaine. Son comportement change drastiquement entre la période "boulot" et la période "repos". Au travail, elle s'emmure. Métaphoriquement parlant. Elle préfère rester seule, elle est sur la défensive. Elle ne laisse aucune pensée la détourner de sa trajectoire. Si elle rencontre quelqu'un en route qui lui tape sur le système, elle finira par l'assommer avec la crosse de son flingue. Si la personne est vraiment, vraiment lourde, Irina se rappellera qu'il y a plusieurs manières de se servir d'un flingue. Avec des balles, par exemple. Mais bien sûr, ça, c'est au boulot. Quand elle ne travaille pas, Irina est beaucoup plus calme. En fait, elle est plutôt extravertie. Elle sort beaucoup (comprenez par ceci qu'elle va traîner dans les bars dès quatorze heures) et n'est jamais contre de nouvelles rencontres (comprenez par ici que la personne qui lui paiera un verre sera bénie à ses yeux). Côté sentimental, elle ne s'est jamais vraiment posée. Pas depuis son arrivée à Heaven en tout cas. Irina s'amuse, elle est encore jeune après tout. Ce qui l'excite, c'est surtout la violence. Et bon, ce serait difficile sur le long terme d'expliquer à son cher et tendre son boulot.


Physique : Irina a un physique d'américaine banale. Elle a une peau caucasienne qui a le bronzage facile, des yeux marrons sombres, qui paraissent parfois noirs. Au soleil, ils prennent une teinte un peu plus claire. Ses cheveux sont bruns. Elle les a déjà teints dans différentes couleurs plus ou moins funky, dans son adolescence. Néanmoins, depuis qu'elle a commencé à travailler, elle a cessé d'y toucher, privilégiant la discrétion à la beauté d'un rose flamboyant. Généralement, elle les coupe au niveau de ses épaules. Quand elle ne pense pas à aller chez le coiffeur, ce qui arrive souvent, elle les laisse pousser ou elle se débrouille avec une paire de ciseaux. Ses cheveux ne sont pas vraiment ce qui lui importe le plus dans son physique. Elle préfère sa silhouette qu'elle qualifierait elle-même de "bien foutue"; c'est à dire, la silhouette d'une fille qui s'entretient. Elle aime particulièrement le tatouage sur son bras, qu'elle a fait faire le jour de ses dix-huit ans. Un symbole tribal. Elle a aussi quelques cicatrices de guerre. Il y en a une qui traverse sa cuisse, une longue entaille faîte au couteau. Elle y avait eu droit lors du petit combat qui lui avait valu son renvoi du lycée. La cicatrice n'avait jamais vraiment guéri. Elle en avait aussi une sur le coude, plus petite. Beaucoup moins impressionnante, néanmoins. Celle-là est plus récente. Elle lui vient d'un corps-à-corps, deux ans plus tôt. Bizarrement, chez elle, les plaies laissent souvent des marques. Ses cicatrices restent souvent à vie sur son corps. Sa peau marque vite.


Rôle souhaité au sein du clan : L'espionnage lui plairait beaucoup.


Capacités au combat  : Elle s'entraîne au corps-à-corps depuis qu'elle a treize ans, sait manier les armes à feu.


Trois personnes sont attachées, mains et pieds liés, et jetées à l'eau. Le premier est un homme dont le regard pleins d’ingéniosité donne des frissons dans le dos. La  deuxième personne est un petit enfant chétif qui ne semble pas avoir atteint les dix ans. Et enfin, la troisième est un jeune homme vous ayant demandé en hurlant de vous occuper de sa petite sœur qui serait incapable de survivre seul.

Vous ne pouvez en sauver qu'un. Quelle vie déciderez-vous d'ôter de les mains de la mort ? :
Clairement, le premier. Il a la tête d'un mec qui survit. Et si tu le sauve pas et qu'il survit, t'es dans la merde. Au contraire, en le sauvant, tu auras sans doute droit à un service. Il t'ôtera sans doute de la tête le visage du pauvre gamin de dix ans se noyant.

Et moi, qui je suis ?

Ton ptit nom et ton âge  : Oriane, seize ans.
Comment as-tu connu le forum ? Grâce aux fondatrices, que j'ai connu sur laK (c'est Sawieeeee, cc)
Premier compte ou double compte ? Premier compte.
Combien de temps peux-tu passer en notre compagnie par semaine ? Le plus souvent possible, mais au grand minimum, disons trois jours (mercredi et les week-ends quoi).
Plutôt orange ou carotte ? Ni l'un ni l'autre, ew.
avatar
Irina Wallace
Membre de l'Ombre

Messages : 39
Date d'inscription : 28/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum