Don't speak

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Don't speak

Message  Su Metsi le Mar 5 Mai - 16:20

Su marchait doucement dans les rues. Elle ne savait pas par où elle était passée ni où elle allait. Elle n'avait pas réellement de but, mais la musique l'avait portée ici. Elle s'arrêta sur un pont, respirant l'air humidifié et froid. Elle enfouit son visage rougit par le vent dans son écharpe et écouta religieusement la chanson qui passait en boucle dans ses oreilles. Cette voix lui faisait du bien. Elle repoussait les ténèbres qui essayaient de gagner du terrain à l'intérieur d'elle même. Elle voulait échapper à son passé. Dans son clan, personne ne savait qui elle était. Elle n'avait jamais dit à quiconque ce qu'elle avait fait, ce qu'elle avait été.  Elle ne comptait pas le faire. C'était la meilleure solution pour espérer oublier. Mais parfois, même souvent, les souvenirs de ces mains et de ces souffles emprunts de cigarette et d'alcool parcourant son corps l'empêchaient de dormir. Elle se réveillait en sursaut et s'asseyait dans des milieux étroits. Elle s'y sentait étreinte.

Elle regarda l'eau qui ondulait avec le vent.

Don't speak.

Parfois, elle essayait de s'imaginer sa mère. Comment elle aurait été. Si sa présence aurait empêché tout ça. Elle sortit une photo d'elle qu’elle gardait toujours dans la poche intérieure de son manteau. Manteau qu'elle portait hiver comme été. Elle était belle, ses yeux scintillaient sur cette photo et elle avait la main posée sur son ventre arrondi. Son sourire était franc et plein de douceur. Comment avait elle pu aimer un homme comme son père. Peut-être avait il été différent avant. Elle ne savait pas trop. Et elle ne le saura jamais.

Elle essaya de retrouver l'image qu'elle voulait donner. Mais était-ce vraiment elle? Elle n'avait pas l'impression de mentir mais... Elle était trop fragile, elle faisait semblant d'être fragile. Enfin, c'était inconscient. Au fond, aux vues de ce qu'elle avait vécu, elle était assez forte pour continuer à vivre. Elle n'avait pas vraiment besoin de protection. Peut-être que si? Elle ne savait pas exactement. Le seul rempart dont elle avait besoin, c'était celui qui la protégerait du monstre qui grandissait en elle. Quand elle se promenait dans les rues et qu'elle voyait ces hommes caresser des femmes qui avaient tout perdu jusqu'à leur identité... Elle voulait les tuer, les anéantir, les blesser comme elle avait été blessée. Leur ouvrir la peau et s'amuser à la vue de leur sang. Mais elle en serait incapable. Elle ne voulait faire du mal à personne. Elle n'avait pas le droit, si elle le faisait, elle deviendrait pire qu'eux.

Elle décida de rentrer chez elle. Sauf que, machinalement, elle emprunta le chemin qui la menait à son ancienne «maison». Elle ne s'en rendait pas compte, elle écoutait. Les rires des jeunes à moitié soûls qui parcouraient les rues, les crissements de pneus qui retentissaient à travers la ville, les hurlements de sirènes de pompier ou de police. Elle ne faisait plus attention à la musique qui jouait encore dans ses écouteurs. À vrai dire elle ne se contrôlait pas, elle était alerte, elle observait les moindres gestes que les gens faisaient autour d'elle. Ce n'était plus vraiment elle, elle était comme éteinte.

Elle arriva devant son ancien «chez-elle» et composa le code qu'elle connaissait encore. Elle n'avait pas vu les quelques hommes qui étaient assis sur la terrasse du bar, de l'autre côté de la rue. Des anciens amis de son père qui, eux, l'avaient bien remarquée, et qui commençaient à se frotter les mains.

Elle gravit les nombreuses marches qui la menaient à son ancien appartement. Au cinquième étage. Elle ne prenait jamais l'ascenseur, allez savoir pourquoi.

Elle ouvrit la porte et ne prit pas la peine de la fermer derrière elle. Elle s'assit sur une chaise et fixa le parquet avant de plonger dans un sommeil léger, la tête sur une table.
avatar
Su Metsi
Membre des Loups de l'Est

Messages : 289
Date d'inscription : 28/04/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't speak

Message  Keith Anker le Mer 6 Mai - 17:51

Elena.


Elena broyait du noir. C'était son activité favorite, activité très répandue chez les Anker, et à laquelle ils étaient plutôt doué. Keith lui avait sous-entendus, qu'il serait bien qu'elle prenne son propre appartement. Comment osait-il ? Comment osait-il oublier qui l'avait sauver de la dépravation ? Qui l'avait tirer des bas-fond et lui avait rendu son humanité alors qu'il n'étais plus qu'une loque? Mais Elena savait qu'elle ne broierai pas du noir très longtemps, c'était là juste le prologue aux idées de vengeance qui s'apprêtait a naître dans son esprit. Car elle connaissait l'origine de son fléau, quand Keith se désintéressait, c'était qu'il y avait quelqu'un d'autre, et était persuader qu'elle ne manquerait pas de trouver une solution pour éliminer le problème à sa source. En attendant elle était assise dans le froid à la terrasse de ce bar miteux, occupé a fixer le fond de sa tasse comme si elle pouvait y lire l'avenir, son regard noir étant le seul dissuadant les gros lourdeau au rire gras installer aux tables alentours de l'approcher. Mais ses pensées occupantes ne l’empêcher pas de sentir les regards diverger d'elle. Une jeune fille, en tout cas pas plus vieille qu'elle, les cheveux blonds, venait de rentrer dans l'immeuble d'en face. Aussitôt l'atmosphère avait changer, elle semblait plus pesante a Elena. Aussi se leva-t-elle en laissant un billet sur la table. Deux des hommes se levèrent en même temps qu'elle et se dirigèrent d'un pas nonchalant vers l'immeuble ou l'inconnue venait juste de rentrer. Elena eut un temps d'arrêt. Elle se fichait pas mal de cette fille, qui lui avait par ailleurs, voler la vedette, mais contrairement a la pensée commune, elle avait une conscience. Conscience qui lui fit emboiter le pas au deux types louches. La brunette accéléra pour arriver avant eux devant les portes, et fit mine de chercher quelque chose dans son sac en attendant que les deux hommes arrivent a sa hauteur pour se tourner vers eux avec un charmant sourire.

- Oh! Excusez moi, est ce que vous ne connaitriez pas le code ? Je l'ai perdu, je devait visiter un appartement, mon amie m'en a parler, une blonde, très mignonne. Ahah, je suis vraiment étourdit, j'ai même oublier l'étage!

Les deux hommes se regardèrent, hésitant, leurs regards l'étudiant la dégoutait. Si elle avait pu vomir a leur pied, elle l'aurait fait, mais elle avait un rôle a tenir, pour le moment. Finalement il lui lâchèrent les quatre chiffres formant le code et l'étage. Elle rentra dans le hall en leur adressant son sourire le plus aimable. Beurk, elle allait vraiment régurgiter son café si elle devait continuer avec les politesses. La porte de l'appartement était entrouverte. A ce point, Elena ne savait même plus ce qu'elle faisait là, mais elle n'allait certainement pas ressortir dans le froid maintenant. Hors de question. Cette fille lui devait bien son second café de la journée. Elle rejeta sa longue chevelure derrière son épaule avant de pousser la porte d'un pas déterminer. Ah, parce qu'elle dormait en plus, alors que d'autre était occupé a des actions héroïques ?! Exaspérer la demoiselle abattit sa main sur la table avant de prendre une voix glacial et forte.

- Tu es vraiment une fille insouciante.
avatar
Keith Anker
Chef du Clan Crew

Messages : 107
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't speak

Message  Su Metsi le Mer 6 Mai - 21:45

Un poing frappa la table où Su s'était assoupie.

-Tu es vraiment une fille insouciante.

Su se réveilla en sursaut, et en se jetant de sa chaise sur le côté, protégea son corps de ses bras et de ses genoux. Elle cria, inconsciemment:

-NON PAPA!!! S'IL TE PLAIT NON!!

Rien ne se passa. D'habitude il lui aurait crié dessus, l'aurait traînée par les cheveux et emmenée dans sa chambre pour qu'elle fasse son travail. Elle ouvrit les yeux. Sa vue était brouillée par les larmes chaudes qui brûlaient sa peau gelée.

Une silhouette se tenait là, devant elle. Comment était-elle rentrée. Elle ne la connaissait pas. Elle ne l'avait jamais vue auparavant.

Soudain, des bruits montant les escaliers attirèrent son attention.

-Si c'était une amie de Su. T'imagines? On profitera les deux sans attendre son tour.

Ces voix. Elle réagit au quart de tour. Elle prit le bras de l'inconnue et la tira dans l'ancien bureau de son père. Là. Un balcon. Elle essuya ses larmes, et une sorte d'instinct avait repris le dessus. Décidément, aujourd'hui elle n'avait pas vraiment été «naturelle» ou «normale».

-Je sais pas qui tu es, mais tu n'as rien à faire ici. Je sais pas pourquoi t'es là. Mais il ne faut surtout pas qu'ils te voient. Je vais te tenir pour que tu descendes sur le balcon du dessous et tu partiras tout de suite.
avatar
Su Metsi
Membre des Loups de l'Est

Messages : 289
Date d'inscription : 28/04/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't speak

Message  Keith Anker le Mer 6 Mai - 23:02

Elena recula, surprise, lorsque la fille se mit a crier et pleurer. Allons bon, voilà qui était inattendu. Mais ce n'étais surement pas sur elle qu'elle criait, puisque au dernière nouvelle, Elena n'était pas père ( et ne le serait d'ailleurs jamais ). Alors que l'inconnu crisait, Elena se contentait de la regarder avec consternation, les mains sur les hanches, attendant qu'elle se reprenne. La jeune fille émit un cri de protestation lorsque que l'autre la tira dans une pièce à côté. Comme quoi, aider les êtres humains n'avait rien d'une bonne idée.

-Je sais pas qui tu es, mais tu n'as rien à faire ici. Je sais pas pourquoi t'es là. Mais il ne faut surtout pas qu'ils te voient. Je vais te tenir pour que tu descendes sur le balcon du dessous et tu partiras tout de suite.

Elena poussa un gros soupir, nullement paniquer. Ainsi donc, type louche 1 et type louche 2 l'avait suivi jusque là. Et c'était bien après la petite blonde qu'il en avaient.

- Du calme blondie, j'étais justement venu pour les dissuader de te faire une petite visite mais mon plan n'a pas vraiment marcher on dirait. Et il est hors de question que je fasse ce genre de cascade en jupe.

Elle avisa la hauteur entre les deux balcons en grimacant. Faisable, mais terrifiant.

- Et puis je suis quand même venu te sauver a la base, si tu reste ici avec eux, mon action n'aura eu aucun intérêt. Et je fait tout par intérêt. Au passage, mon nom est Elena.
avatar
Keith Anker
Chef du Clan Crew

Messages : 107
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't speak

Message  Su Metsi le Mer 6 Mai - 23:18

La sauver? Comment ça la sauver? De quoi était-elle au courant? Un frisson de panique lui parcourut l'échine. Ils l'avaient vue alors. Et cette fille aussi... Elena. Si elle faisait quoi que ce soit, ils ne la lâcheraient pas. Il ne fallait pas qu'il lui arrive quelque chose, puisqu'elle n'avait rien à faire ici. Visiblement, elle ne connaissait pas le genre d'hommes qui vivaient par ici.

-Ecoute, c'est gentil de ta part vraiment, mais je les connais... C'est pas une fille en plus qui va leur faire peur. Au contraire. Ça leur fera plaisir. Très plaisir même. Et..

Quelque chose se brisa en elle. Et il ne fallait pas que cette fille soit au courant de quoi que ce soit. Il fallait qu'elle saute.

-Je t'en supplie. Fais ce que je dis... Je leur ai déjà survécu, je vais pouvoir le refaire.

Oui. Elle leur avait très bien survécu d'ailleurs. La preuve étaient quelques une de ces marques là, qu'elle cachait.

-Ya personne en dessous, l'appart est libre, et de ce côté là de l'immeuble ya jamais personne. Personne ne verra rien.

Oui l'appartement d'en dessous, elle en avait déjà reçu des gens là-bas.
avatar
Su Metsi
Membre des Loups de l'Est

Messages : 289
Date d'inscription : 28/04/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't speak

Message  Keith Anker le Sam 9 Mai - 16:00

D'accord. Apparemment, il y avait de quoi paniquer, type louche 1 et type louche 2 n'était pas seulement des types louches mais également des types dangereux. Mais cette fille avait l'air si perdue a la supplier comme ça, il étais hors de question qu'Elena parte en la laissant comme ça. Ne serait-ce que par esprit de contradiction. Elle lui attrapa les mains avant de planter son regard dans le sien.

- Ecoute moi bien. Je ne pars pas sans toi. De toute façon ils savent que je suis là. Peut importe si tu leur a déjà survécu, regarde toi bien! T'es encore plus frêle que moi, tu pourras pas te défendre seul contre eux.

La vérité était qu'Elena n'avait qu'un coup de fil a passer pour que Keith, ou un autre membre de Crew, se ramène et sauve son joli petit arrière train. Seulement elle doutait qu'il soi là assez rapidement, et c'était dans sa nature de vouloir se débrouiller seul. Et de réfléchir vite. Assez vite pour trouver une solution avant que les pas se rapprochant ne fassent irruption.

- Soit tu trouves un moyen pour qu'on s'échappe toute les deux soit... T' a autre chose que des couteaux a beurre dans ta cuisine ?

Elena n'avait aucune intention de se battre. Le sang, ça salit. Elle voulait juste faire un peu d'intimidation.
avatar
Keith Anker
Chef du Clan Crew

Messages : 107
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't speak

Message  Su Metsi le Sam 9 Mai - 16:25

Su réfléchit à toute allure. Pourquoi s'obstinait-elle ? Elle avait juste à descendre, s'enfuir et ne jamais revenir ici. De plus, elle ne comptait pas se défendre. Elle savait qu'elle ne le pouvait pas. Mais cette fille était bornée. Et c'était une perte de temps que de vouloir la faire changer d'avis.

Elle se précipita à l'intérieur pour chercher une solution. Elle ne savait pas encore quoi mais il fallait qu'elle trouve. C'est ainsi qu'elle tomba sur le sol. Elle vit quelques rayures près du mur. Soudain, elle se rappela d'une chose. Il y avait bien un endroit où elles pouvaient se cacher. Mais c'était étroit et petit.

Personne ne connaissait cet endroit, pas même les amis les plus proches de son père. Car c'était là qu'il y cachait sa fortune, sa drogue ou sa fille, elle, quand des services pour l'enfant venaient la chercher. Il fallait juste qu'elle trouve comment il ouvrait ce placard. Il n'y avait pas de poignée, juste, un petit orifice, tout en bas de la porte. Elle se mit à chercher de nouveau. Une fine barre de fer qui permettrait de tirer ou pousser l'entrée de la cachette.

Les pas se faisaient de plus en plus proches, et sa respiration de plus en plus rare.

C'est ainsi qu'elle trouva l'objet de sa quête. Il était dans le bureau, sous un tiroir. Elle partit chercher Elena pour la tirer devant l'entrée du placard dont elle ouvrit la «porte». Elle poussa la jeune fille à l'intérieur et la rejoignit. Heureusement, il lui restait assez de place pour qu'elle puisse manœuvrer et refermer l'entrée.

-Elles ne doivent pas être loin. Elles sont forcément dans l'appartement.


Dernière édition par Su Metsi le Sam 23 Mai - 12:48, édité 1 fois
avatar
Su Metsi
Membre des Loups de l'Est

Messages : 289
Date d'inscription : 28/04/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't speak

Message  Keith Anker le Sam 9 Mai - 18:01

Elena elle même était étonné de sa soudaine sympathie envers cette jeune fille. Et elle hésitait encore tant qu'a déterminer si c'était une bonne ou une mauvaise chose. Après tout, tout ça l'avait bien mené dans le pétrin ou elle était actuellement. Enfin... ou elles étaient plutôt. Elena avait bien été forcée de suivre la jeune fille dans le placard secret, et elle devait elle même admettre que c'était un coup de génie. Si elle n'avait pas été claustrophobe. L'espace était étroit, bien trop étroit, et elle tenait difficilement a deux dedans. La brunette respirait difficilement et n'avait qu'une envie : sortir.

-Elles ne doivent pas être loin. Elles sont forcément dans l'appartement.

Ce qui était impossible. Elle ne pouvait plus sortir maintenant et tentait tant bien que mal de maîtriser sa respiration bruyante et cette envie de se mettre a sangloter. Elle sortit son portable et se mit a pianoter fébrilement avant de tendre l'écran a la jeune blonde.
" On ne peut pas rester ils vont nous trouver"
puis elle le reprit avant de taper, aussi rapidement que ses mains tremblantes le pouvaient.
" Je suis claustro."
avatar
Keith Anker
Chef du Clan Crew

Messages : 107
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't speak

Message  Su Metsi le Mar 12 Mai - 18:18

Su essayait d'écouter les deux hommes. Savoir si ils s'approchaient ou pas. Une respiration se fit de plus en plus entendre. Elle se raidit. Cependant, elle fut à moitié rassurée lorsqu'elle comprit que ce n'était pas un des deux amis de son père. Malgré tout, cela voulait dire que c'était Elena. Elle comprit tout de suite. Elle non plus cela ne lui plaisait pas d'être là. Ses souvenirs la hantaient. Lorsqu'une lumière pâle, celle du portable de l'autre fille, éclaira son visage, elle se mordit les lèvres. Ce n'était pas vraiment la meilleure idée qu'elle ait eu. Elle n'avait pas vraiment réfléchi, mais sur le moment, c'était la seule cachette qu'elle avait pu trouver.

Elle aurait voulu lui dire qu'ils ne les trouveraient jamais là, car tout d'abord, c'était des imbéciles, leur seul cerveau était situé plus bas que la ceinture, deuxièmement, ils ne sont pas suffisamment observateurs, ils chercheront sous les lits, dans les placards, dans les cachettes les plus évidentes, enfin, au bout de trois minutes, ils se lasseront de chercher, soit ils attendront en bas de l'immeuble, soit ils iront boire un coup pour oublier tout ça, s'enfiler des cartouches de drogues et peut-être faire passer leur frustration au prix de quelques billets. Elle aurait voulu lui dire tout ça, pour la rassurer, mais elle savait que si elles restaient là, Elena ne resterait pas en place, elle paniquait et quand on panique, on ne se contrôle plus. Il y aurait bien une solution, mais cela voudrait dire se salir les mains. Mais c'était le mieux pour elles.

Su chuchota:
-Tu sais te servir d'une arme à feu?...

Il fallait qu'elles sortent. Sinon, ils les trouveraient ici et elles seraient coincées. Si elles sortaient, elles avaient une chance de s'en sortir, mais il fallait les tuer. Et cela réglerait beaucoup de problèmes. D'abord, Elena n'aura pas connaissance de ce qu'avait été Su, ensuite, ils ne les chercheraient plus, et enfin elles s'en sortiraient en vie, indemnes.
avatar
Su Metsi
Membre des Loups de l'Est

Messages : 289
Date d'inscription : 28/04/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't speak

Message  Keith Anker le Mer 13 Mai - 23:14

Elena retient son souffle un moment, oubliant qu'elle était enfermé dans un cagibi. Une arme a feu ? Voulait elle qu'elles.... tuent les deux hommes ? Bien. Très bien. Après tout, pas de compassion pour la sous-merde de l'humanité, c'était bien là son credo. Mais tout de même, elle était rarement arriver a une telle extrémité. Tant qu'a savoir si elle savait se servir d'une arme a feu, elle avait le vague souvenir de Keith lui collant un bout de métal froid et lourd dans les main, ayant pour but de lui apprendre a tirer. Il faisait d'ailleurs la cible, munit d'un gilet pare-balle, disant que cela renforçait sa résistance... Mais elle s'égarait la question était de savoir si oui ou non, elle pouvait tirer avec un flingue -sur une personne autre que Keith. Elle hocha la tête silencieusement. Tout pour sortir de cet endroit. Elle commençait d'ailleurs a se tortiller, parcourue de sueur froide. Son esprit n'avait pas réussi a être distrait par son babillage intérieur.
avatar
Keith Anker
Chef du Clan Crew

Messages : 107
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't speak

Message  Su Metsi le Jeu 14 Mai - 16:27

Après avoir vu le hochement de tête d'Elena, Su ouvrit immédiatement de la porte et entraîna la jeune fille avec elle, en dehors du placard, faisant tomber milles et uns objets... Je vous laisse deviner de quelle sorte. Elle commença à fouiller le bureau. Elle savait qu'il y avait une arme là.

Les pas se rapprochaient, ils n’étaient pas très discrets, mais les deux hommes ne parlaient pas. Mais Su pouvait entendre leur respiration rauque, empreintes de fumée de cigarette.  Elles étaient si reconnaissables et si fortes. Ils ne pouvaient se contenir et ça se sentait. L'ambiance se faisait de plus en plus pesante et Su tremblait de plus en plus.

Et si l'arme n'était plus là? Si elle avait été déplacée? Et si elle avait été sur le corps de son père et qu'elle avait disparu avec lui? Et si elle n'était pas chargée? Et si finalement Elena ne savait pas tirer et qu'elle avait dit ça juste pour sortir d'ici? Et si elle n'avait pas le cran de les tuer? Et si ils arrivaient avant qu'elle ne trouve l'arme? Et si ils agissaient avant qu'elle ne tire?

Su était enfermée dans un tourbillon de questions. Finalement elle trouva l'arme. Mais les hommes étaient à deux pas de la porte. Elle jeta un œil à Elena. Avait-elle repris ses esprits?
avatar
Su Metsi
Membre des Loups de l'Est

Messages : 289
Date d'inscription : 28/04/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't speak

Message  Keith Anker le Mer 20 Mai - 20:14

Elena s'était jeté au dehors de la sécurité que leur procurait la cachette, respirant avec avidité "l'air libre". L'odeur de renfermé qui l'avait frappé en arrivant dans le studio lui paraissait maintenant d'une fraîcheur délivrante. Elle était assise par terre, respirant de grande goulée pour tenter de se reprendre. Le bruit de Su qui cherchait frénétiquement l'arme, celui des bruits de pas se rapprochant, tout était étouffé. Finalement Elena ne savait pas si elle pourrait tirer. Elle jouait la fille cruelle et indifférente, mais son instinct premier était de protéger, de soigner. Elle n'y pouvait rien, elle se battait avec son empathie naturel depuis toujours. Car ce n'étais pas ce qu'elle voulait, ce qu'elle voulait c'était être forte, respecté, crainte... capable de tuer une menace. Mais elle en doutait. Elle se releva, se tourna vers Su pour lui expliquer et... La porte claqua contre le mur, ouverte a toute volée laissant place a deux hommes grossier. Il commencèrent a s'avancer vers le blondinette en lui parlant, bien qu'Elena ne comprenait rien, encore choquée de sa claustrophobie. Elle ne put pas s 'en empêcher. Un "NON" retentissant s'échappa des ses lèvres et son corps tétaniser deux secondes auparavant saisi un objet lourd pour frapper un coup violent a la tête de l'un des deux hommes.
avatar
Keith Anker
Chef du Clan Crew

Messages : 107
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't speak

Message  Su Metsi le Mer 20 Mai - 20:34

Lorsque la porte claqua, Su sursauta. Et tout se passa très vite. Ils dirent à peine quelques mots et un se retrouva à terre, frappé par Elena. L'autre eu à peine le temps de se retourner vers elle que Su tira. Sur les deux hommes, tremblante. Elle était haletante. Elle n'avait jamais tiré sur quelqu'un, et encore moi tué... L'arme était équipée d'un silencieux, si bien qu'elles n'allaient pas attirer l'attention. Elle fixa Elena. Ouvrant la bouche puis la refermant tout de suite après, les yeux écarquillés, elle n'arrivait pas à trouver les mots. Des larmes coulèrent sur ses joues lorsqu'elle s'affaissa sur le sol. Toute la pression s'était relâchée d'un coup, cependant, elle gardait ses doigts crispés autour de la détente. Et maintenant? Qu'allaient-elles faire? Rester plantées-là?

Mais Su n'avait pas vraiment envie de bouger pour le moment, elle devait reprendre ses esprits avant de faire quoi que ce soit. Elle se retourna vers Elena.

-Ca va?
avatar
Su Metsi
Membre des Loups de l'Est

Messages : 289
Date d'inscription : 28/04/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't speak

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum