Patati et patata toute la journée ça n'arrête pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Patati et patata toute la journée ça n'arrête pas

Message  Su Metsi le Sam 2 Mai - 0:43

Su' voulait faire plaisir à sa protectrice. Elle ne savait pas faire grand chose mais les tâches ménagères, ça, elle pouvait faire. Elle avait longuement hésité à entrer dans cette pièce mais.. Pourquoi pas? Après tout elle ne fouillait pas, ne faisait rien de mal... elle voulait rendre service. Armée de tout le matériel nécessaire elle entra dans le bureau de Céleste. Elle ne se sentait pas bien, elle avait l'impression de ne pas être autorisée ici. Elle resta plantée là, un balais à la main et un masque sur le visage (pour la poussière), à peser le pour et le contre. Elle ne voulait pas frustrer ou mettre en colère cette personne. Ce serait la pire des choses. Elle voulait tout faire pour elle, pour qu'elle aille bien... Un sentiment de culpabilité l'envahit. Elle n'avait pas eu l'autorisation d'entrer ici. Mais elle voulait faire plaisir. Quel dilemme... Elle aurait dû attendre... Mais elle voulait faire une surprise.. Ça ne se fait pas d'entrer quelque part sans y être invitée... Elle s'en voulait et commença à se mordre les lèvres et y arracher la peau tandis que des larmes perlaient au coin de ses yeux.

Su Metsi
Membre des Loups de l'Est

Messages : 289
Date d'inscription : 28/04/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patati et patata toute la journée ça n'arrête pas

Message  Céleste Minelis le Sam 2 Mai - 19:34

Au sein du clan des Loups, les bureaux du personnel supérieur et ainsi donc celui de leur chef, avaient la particularité de n'être fermé à personne si bien qu'on aurait pu douter de l'utilité d'une simple serrure sur la porte de ces pièces pourtant au centre du fonctionnement administratif des lieux. Ce bien étrange système, pouvant légitimement paraître saugrenu à quelconque étranger à la famille de l'Est, n'étonnait aucun membre de la garde rapprochée de la Mère Louve, Céleste Minelis.

Être méfiante envers les siens ne faisait pas partie de sa nature. N'importe qui pouvait accéder donc à son bureau sans prendre le moindre risque pourvu que ses intentions ne soient pas mauvaises.

Car ouvert ne voulait pas dire laissé sans surveillance.

La jeune chef déambulait donc, comme à son habitude, dans les couloirs de son quartier général, une serviette de sport posée autour de son cou brillant. Sa tenue entière n'était composée que d'un short gris et d'un débardeur cyan lui collant à la peau, tenue réglementaire à ses yeux pour une bonne séance de sport, qu'elle venait par ailleurs d'achever.

« Haaaaa je suis lessivée. »

Elle essuya une de ses joues rosit par l'effort avec l'extrémité de sa serviette tandis qu'elle se dirigeait nonchalamment vers son bureau. La porte était ouverte mais elle ne s'en étonna pas. Sans doute était-ce un de ses camarades, comme elle se plaisait à appeler avec fierté et affection les membres de sa fratrie, qui était entré à l'intérieur pour trouver quelque papier administratif que ce soit. Céleste entra à son tour dans la pièce pas plus préoccupée que sur ses gardes.

Ce fut non sans surprise qu'elle tomba nez à nez avec une jeune demoiselle munie de matériel ménagé et semblant perdue. Voir apeurée. Peut-être était-elle une des nouvelles recrues arrivées fraîchement il y a très peu de temps. Céleste lui adressa un signe amicale de la main pour l'invité à se détendre à et faire comme chez elle tandis qu'elle se traîna plus encore à l'intérieur de sa pièce personnelle sans remarquer les quelques gouttes qui semblaient trouver racine à l'extrémité de ses yeux.

« Bonjour ! On dirait que tu as l'air un peu perdue. »

Céleste s'étira. Visiblement elle avait un peu trop forcé sur les poids.

« Besoin d'un renseignement ? »

Voir tous ces outils dédiés au ménage ne lui avait pas mis à la puce à l'oreille quant à l'origine de la venue de cette demoiselle mais qu'importait. Elle lui adressa un regard bienveillant l'invitant à prendre ses aises sur le canapé tout comme elle tandis qu'elle se jetais sur son petit canapé en poussant un long soupire de soulagement.

« Dans l'espoir que je sois capable de t'aider... »
articula-elle en baillant.

Céleste Minelis
Chef des Loups de l'Est

Messages : 148
Date d'inscription : 06/11/2011
Localisation : Le quartier général des Loups de l'Est

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patati et patata toute la journée ça n'arrête pas

Message  Su Metsi le Dim 3 Mai - 12:10

Su était perdue. Elle faisait des allés retours entre la porte et là où elle se trouvait., ne dépassant jamais le point où elle s'était arrêtée avec son matériel ménager. Elle réfléchissait. Ne sachant pas quoi faire.

Lorsqu'elle était petite, elle était entrée dans le bureau de son père, parti en voyage avec une de ses nombreuses conquêtes. Elle n'avait pas fouillé, même pas pour trouver une photo de sa mère. Elle lui avait juste posé son cadeau d'anniversaire.  À son retour, il l'y avait enfermée pendant deux jours. «Tu comprendras maintenant; il ne faut pas entrer dans une pièces sans autorisation.».

C'était un pervers-narcissique et à l'époque, elle ne le savait pas. Et encore maintenant, elle ne comprenait pas vraiment. Un pervers-narcissique vous rabaisse tout le temps, disant que sans lui, vous ne serez rien, que tout est de votre faute. Il joue avec vous et vous manipule ainsi plus facilement. Il peut vous faire faire des choses incroyablement horribles sans que vous n'ayez la moindre idée de ce que vous faites. Vous voulez lui plaire, qu'il vous reconnaisse, vous acceptez tout, pour espérer un peu d'amour en retour. Car oui, il ne vous aime pas, et il ne vous aimera jamais. Malgré tout, il vous fera croire qu'il vous enferme pour vous protéger car le monde extérieur serait trop dangereux, il vous fait subir des choses pour vous «dresser», pour que vous soyez un modèle, un exemple.

Elle secoua la tête pour chasser ces pensées. Même mort, il s'amusait avec elle. Elle ne lui avait rien dit, rien fait pour soulager ce poids. Juste un geste qu'elle n'avait pas vraiment pensé, elle ne l'avait pas vraiment voulu. Quelque chose en elle l'y avait poussé et à la vue du sang de son père, elle ne se contrôlait plus. Sur le coup, quand elle s'était penchée par dessus la barrière de sa chambre, à moitié nue, l'adrénaline lui était monté à la tête, une véritable euphorie. Mais lorsqu'elle entendit des cris, elle savait qu'elle allait devoir partir, éviter tous ceux qui avaient pu connaître son père... Ou elle.
Su entendit des pas dans le couloir.

-Haaaaa je suis lessivée.

Elle se raidit et ne bougea plus. Il était trop tard pour se cacher ou s'enfuir. Il ne lui restait plus qu'à espérer que cette voix n'allait pas se rapprocher. Elle ne voulait pas être punie car, au final, elle n'avait rien voulu faire de mal.

Ses craintes se confirmèrent quand, en levant les yeux, elle fit face à une jeune fille. Peut-être était-ce elle Céleste. Car non, elle ne l'avait jamais vue, mais depuis qu'elle était rentrée dans ce clan, elle lui avait donné sa vie. Elle ne savait pas qui elle était, à quoi elle ressemblait, mais ce qu'elle avait entendu dans les couloirs la confortait dans l'idée qu'elle n'avait pas donné son âme à un démon et qu'elle serait -peut-être- protégée et aimée. Le geste amical qu'elle lui avait lancé rassura Su et elle desserra les doigts autour du manche de son balai, mais garda tous ses muscles tendus.

Su l'écouta parler. Elle avait une voix plutôt douce et chaude qui détendit la jeune fille. Lorsqu'elle lui demanda si elle avait besoin d'un renseignement, Su ne savait pas quoi répondre. À vrai dire elle n'arrivait pas à parler. Elle balbutia quelques mots au début puis un véritable flot de parole s'écoula de sa bouche sans qu'elle ne puisse l'arrêter. La panique.

-Je... Hum... Je voulais faire le ménage ici... Enfin, je ne veux pas dire que c'est sale hein.. .Juste.. Je voulais rendre service et puis c'est mon rôle ici, enfin je crois, on m'a «recrutée» en tant que domestique, alors je voulais nettoyer un peu, à vrai dire je ne sais pas ce que je dois faire exactement mais il m'a semblé que c'était une des choses à faire, et comme c'est le bureau du... du .. Chef? J'ai pensé légitime de commencer par là mais je n'avais pas l'autorisation alors je ne savais pas quoi faire et du coup... Je vous demande pardon...

Elle essaya de se reprendre.

-Vous êtes Mlle. Minelis?

Car oui, même si tout le monde l'appelait Céleste, et elle aussi dans sa tête,  il fallait quand même lui parler avec respect. De plus, elle n'était qu'une simple domestique.

Su Metsi
Membre des Loups de l'Est

Messages : 289
Date d'inscription : 28/04/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patati et patata toute la journée ça n'arrête pas

Message  Céleste Minelis le Lun 4 Mai - 13:25

Toute étalée telle une étoile de mer sur son canapé. On peut dire que la chef donnait une belle image d'elle à sa nouvelle recrue. Sa serviette trônant désormais quelque part sur le sol, la petite tête verte roula sur le coté avant de laisser émerger ses yeux du dossier la camouflant. Il fallait se redresser pour faire bonne impression. Ce ne fut pas sans peine qu'elle se releva et balaya les plis de son haut pour tenter d'être présentable. Une fois la besogne faite, elle se mit sur pied et adressa un sourire rayonnant à la jeune fille pour tenter de dissiper son trouble apparent.

« Tu n'as pas besoin d'être aussi formelle, prononça-elle en tentant d'être la plus rassurante possible, le bureau était ouvert donc tu n'as pas à t'inquiéter. L'accès n'est interdit à personne. »

Personne du clan, ajouta-elle tout bas pour elle même.

Lentement, elle se releva et se dirigea en direction de son bureau. Son regard ne quitta pas son invitée inattendue cependant, à qui elle fit signe de s'installer où elle le souhaitait.

« D'ordinaire personne ne vient ranger mon bureau. C'est tellement le bazar que je préfère m'en charger moi-même. Enfin cette fois il est plutôt bien rangé contrairement à d'habitude. Pour être honnête l'organisation n'est pas ma qualité principale. »

Continuant à discuter comme si elles se connaissaient de longue date, elle se jeta sur sa chaise avant de se rendre compte qu'elle brodait et tournais en rond depuis un moment. Drôle de façon de s'introduire en tant que chef. Céleste reporta son attention vers celle qui avait du écouter son monologue avec une expression désolée.

« Navrée, j'ai souvent tendance à m'éparpiller, dit elle en souriant avec embarra, surtout après être sortie de la salle de sport. Il ne faut pas hésiter à m'interrompre dans ces cas là.»

Son air enfantin laissa soudain place à une expression plus mature et sérieuse sans pour autant se tordre de sévérité. Devoir faire bonne impression et se présenter était après tout la moindre des choses.

« Minelis c'est un peu trop formel. Ici tout le monde m'appelle par mon prénom. Céleste, précisa-elle. Par contre je ne connais pas ton nom, tu es ?»

Céleste Minelis
Chef des Loups de l'Est

Messages : 148
Date d'inscription : 06/11/2011
Localisation : Le quartier général des Loups de l'Est

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patati et patata toute la journée ça n'arrête pas

Message  Su Metsi le Lun 4 Mai - 19:21

Su ne détachait pas son regard de Céleste. Cela pouvait être dérangeant mais elle ne le faisait pas exprès. Son père lui avait en quelques sortes appris à observer les gens pour en ressortir leurs désirs ou en apprendre plus sur eux. En effet, il n'hésitait pas à utiliser sa fille pour apprendre des secrets croustillants de multinationales, dont les responsables venaient, par ailleurs, se distraire avec le corps de sa progéniture.  

C'était devenu un réflexe. Elle la regardait s'asseoir, se lever, se rasseoir... Elle observait le moindre de ses gestes.  Tout restait imprimé dans sa mémoire mais elle n'avait accès à aucune information. Tout était enfermé au plus profond d'elle même. Là où elle n'osait plus aller. Là où tout était scellé.

Elle la regardait lui sourire et l'écoutait parler. Elle faisait attention à chaque mot qu'elle prononçait, chaque syllabe résonnant dans sa tête. Elle était en totale admiration devant cette fille, si bien qu'elle s'exécuta lorsqu'elle l'invita à s'asseoir d'un simple geste de la main.

-D'ordinaire personne ne vient ranger mon bureau. C'est tellement le bazar que je préfère m'en charger moi-même. Enfin cette fois il est plutôt bien rangé contrairement à d'habitude. Pour être honnête l'organisation n'est pas ma qualité principale.

Elle regarda le sol, gênée. C'est vrai qu'elle aurait dû demander avant. Il pourrait y avoir des choses qu'elle ne voulait pas qu'on voit. Même si le bureau était ouvert à tous... Et elle ne voulait pas que Céleste pense qu'elle avait dit que c'était sale ou mal rangé... Loin de là... Juste...

Elle secoua la tête. Elle continua à l'écouter avec attention. À vrai dire, elle pourrait dire «J'aime les cailloux.», ça la passionnerait. Elle ne comprit donc pas pourquoi la jeune fille s'excusait.

-Minelis c'est un peu trop formel. Ici tout le monde m'appelle par mon prénom. Céleste. Par contre je ne connais pas ton nom, tu es ?

Su inspira une grosse bouffée d'air.

-Je suis Su.... Metsi... Pardon Mlle. Céleste.. Je ne voulais pas vous faire croire que je disais que votre bureau était mal rangé ou sale... Je voulais juste rendre service... Je vous demande pardon.

Elle fixa ses pieds qui s'agitaient en rythme.

Su Metsi
Membre des Loups de l'Est

Messages : 289
Date d'inscription : 28/04/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patati et patata toute la journée ça n'arrête pas

Message  Céleste Minelis le Mer 6 Mai - 21:32

Voir la jeune fille aussi stressée et gênée arracha un sourire en coin à Céleste.  Pas par méchanceté, ni par moquerie, mais simplement par attendrissement face à la douce méprise de Su et à ses gestes maladroits. Aussi loin qu'elle se souvienne, jamais la louve qu'elle était n'avait eu à passer par cette étape de timidité avant  l'affirmation de sa personne, de la chef de l'est, de devenir celle qu'elle était aujourd'hui. Avoir en face d'elle ce vent de fraîcheur la rendait presque sereine.  

« Ce n'est pas ce que je voulais dire, reprit Céleste, c'est simplement par mesure de sécurité.  Vu que mon organisation est catastrophique j'ai perdu plusieurs documents importants lorsque le ménage a été fait avant de finir par demander qu'on laisse la pièce dans l'état où elle est actuellement. Comme on dit, le bordel organisé prévaut sur l'organisation bordélique. »

Soupirant d'amusement, elle souleva son indexe puis le posa sur le nez de Su, avant de prendre à nouveau la parole.

« Pas de mademoiselle. Uniquement Céleste. »

Enfin, elle retira son bout du doigt, avant de s'enfoncer dans dans sa chaise, confiante, mais aussi bien décidée à aider Su, la nouvelle recrue de l'est.

« Maintenant que j'y pense... Tu te plais ici ? N'hésite surtout pas à me demander si tu as besoin de quelque chose en particulier. Voire si tu as un soucis avec un autre membre. »

Ses sourcils prirent une forme arquée.

« Botter un ou deux derrières ne me pose aucun problème. »

Céleste Minelis
Chef des Loups de l'Est

Messages : 148
Date d'inscription : 06/11/2011
Localisation : Le quartier général des Loups de l'Est

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patati et patata toute la journée ça n'arrête pas

Message  Ayden Blacksun le Mer 6 Mai - 21:50

Ayden plissa les yeux et fronça les sourcils. En un sens, c'était étrange de se retrouver là pour autre chose que pour parler librement. Et puis, il avait beau dire, tout cela lui rappelait des putains de souvenirs. Dire qu'il allait foutre en l'air des années d'amitié.

Si seulement il avait le choix.

Il plaqua sur son visage un air amusé. Vous savez, cet air qu'il prenait, souvent, quand il torturait ses victimes. Ouiii, cet air creepy là. Celui qui vous fous les chocottes pendant des années et qui nécessite l'intervention d'un psy pour vous nettoyer de vos traumatisme passés.

Bref, il entra dans le QG de Céleste, comme à son habitude, sans se faire remarquer. Une véritable ombre, ce mec là. Il se glissait partout. Mais vraiment. Dans les coins, dans les trous.... Partout.

Et voilà qu'il était devant la porte du bureau. Ouverte, par dessus le marché. Et, pour couronner le tout, y avait du monde à l'intérieur.

En tout cas, ce qui était certain, c'était qu'il y avait Céleste.

Céleste.

Rien qu'a cette pensée, Ayden faillit culpabiliser de ce qu'il allait faire. Faillit seulement. Il se reprit à la dernière minute, ouvrit la porte du bureau dans un fracas, et s'avança vers Céleste.

Son plus beau sourire plaqué sur le visage, il lui lança d'une voix forte, sans se soucier du témoin à côté, et tout en plaquant ses deux mains sur la table :

- Salut Cel', je viens te déclarer la guerre !

Son manteau en cuir n'avait même pas fini de retomber en place qu'il faisait déjà un mouvement de recul en arrière, le sourire toujours aux lèvres, son oeil fixé sur celui de son ancienne amie, les bras croisés sur sa poitrine.

Dire qu'il se sentait fier de lui. Ce crétin.

_________________

" No one knows what it's like
To be the bad man, to be the sad man...
To telling only lies "

" But my dreams, they aren't as empty
As my conscience seems to be...
I have hours, only lonely
My love is vengeance, that's never free. "


Ayden Blacksun
Chef du Clan de l'Ombre
Chef du Clan de l'Ombre

Messages : 197
Date d'inscription : 04/11/2011
Age : 18
Localisation : Qu'ils me haïssent, tant qu'ils craignent.

Voir le profil de l'utilisateur http://ascension-rpg.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patati et patata toute la journée ça n'arrête pas

Message  Su Metsi le Mer 6 Mai - 22:17

Lorsque Su vit le garçon entrer, elle plongea sa main dans sa poche et serra la paire de ciseaux qu’elle ouvrait doucement tout en fixant l'étranger. Elle le regarda de haut en bas. Détailla tout ce qu'il y avait à détailler. Il avait quelque chose d'étrange qui émanait de lui. Il souriait mais c'était un sourire si faux. Hypocrisie. Elle reprit ses esprits dès qu’elle entendit cette phrase:

-Salut Cel', je viens te déclarer la guerre !

Ainsi, ils se connaissaient. La guerre? Du coup, c'était un membre d'un clan ennemi. Il défiait Céleste, tellement sûr de lui, tellement imbu de lui même. Ça la répugnait et lui rappelait son père. Raison de plus pour être dégoûtée. Comment osait-il arriver comme ça, en territoire ennemi, arriver dans ce bureau comme ça, comme en territoire conquit. De la provocation. Elle s'enflamma trop vite. Elle n'avait pas l'habitude d'être ainsi. Mais elle s'était jurée de protéger Céleste. Et il venait lui déclarer la guerre. Donc avant qu'il puisse ne serait-ce que la toucher, elle s'approcha doucement de lui, l'air innocent. Elle commençait déjà à serrer dans sa main ses ciseaux. Elle attrapa le balais qu'elle avait posée contre le mur et le frappa au visage avec la tête de la brosse. Même si elle n'avait d'habitude aucune envie de blesser quiconque,  elle devait agir avant qu'il n'arrive quoique ce soit à la personne à qui elle avait confié sa vie.


Elle ne dit rien et continuait à le fixer. Elle ne fut même pas surprise ou déstabilisée par le manque d'un de ses yeux.  Elle était devenue quelqu'un d'autre. Ses yeux devinrent vides d'émotion, de sens, il n'y avait plus rien en elle, le monstre avait profité de la scène pour prendre le contrôle.

Su Metsi
Membre des Loups de l'Est

Messages : 289
Date d'inscription : 28/04/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patati et patata toute la journée ça n'arrête pas

Message  Céleste Minelis le Mer 13 Mai - 19:39

Ce sourire constant qui se dessinait sur les lèvres de la jeune fille s'estompa en une fraction de seconde.

Encore lui.

Ses muscles se contractèrent tandis que son regard durcit par l'exaspération dansa entre Su et Ayden. Toujours assise sur sa chaise, il fallut patienter quelques secondes avant que celle-ci ne daigne bouger une partie de son corps. Ce fut sa main, qu'elle posa telle une araignée sur le bois de son meuble personnel.

« Su, éloigne-toi. »

La tonalité de sa voix signala qu'elle ne tolérerait aucun signe de rechignement face à ce conseil qui était en réalité un ordre ferme. Avec lenteur elle se releva, puis, la pupille brûlante, elle détourna sa montagne de papiers pour se placer face au chef du nord.

Afin de lui faire face comme la louve de l'est qu'elle était.

« Quelles sont les raisons qui te poussent à me déclarer une nouvelle guerre ? »

Contrairement à l'attitude dégagée de son ancien camarade, la demoiselle transpirait d'un calme sérieux contrastant de façon spectaculaire.

Leurs postures avaient toujours démontrer à quel point ces deux là était différents.


Céleste Minelis
Chef des Loups de l'Est

Messages : 148
Date d'inscription : 06/11/2011
Localisation : Le quartier général des Loups de l'Est

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patati et patata toute la journée ça n'arrête pas

Message  Ayden Blacksun le Mer 13 Mai - 19:48

Ayden, surpris, ne parvint pas à éviter la brosse du balai qui frappa son crâne avec violence. Une expression de colère se peignit sur son visage, jusqu'à ce que Céleste prenne finalement la parole. Alors, il se tourna à nouveau vers elle, de nouveau tout sourire.

C'était fou la prestance que cette femme dégageait. Et la classe, aussi. Elle avait beau sembler frêle, elle lui avait déjà prouvé maintes fois par le passé à quel point elle était forte et ambitieuse. Mais Ayden n'en démordit pas, et se contenta de la fixer de son oeil vert émeraude.

- Oh, trois fois rien, ma belle. Une histoire de concurrence, entre autre. Vois-tu, ça m'plairait bien de régner sur notre belle ville d'Heaven. Je pourrais y faire un peu ce que je veux, et, bon, il faut avouer que de te voir perdue à mes pieds serait très excitant.

Un sourire carnassier étira ses lèvres pâles. Ayden était redevenu le jeune agent de K.A.G.E.N aux sens acérés et à l'humour noir déplorant. Après tout, n'avait-il pas une mission à accomplir ?

Il s'approcha d'avantage d'elle, son visage à quelque centimètres du sien, son souffle chaud caressant sa peau douce.

- Si tu acceptes de t'allier à moi, Céleste, je ferais de toi ma reine. La ville entière t'obéira.

Il ferma les yeux, imaginant déjà la scène.

- Nous pourrions même faire de Keith notre serviteur, qui sait ? Cela pourrait-être amusant.

_________________

" No one knows what it's like
To be the bad man, to be the sad man...
To telling only lies "

" But my dreams, they aren't as empty
As my conscience seems to be...
I have hours, only lonely
My love is vengeance, that's never free. "


Ayden Blacksun
Chef du Clan de l'Ombre
Chef du Clan de l'Ombre

Messages : 197
Date d'inscription : 04/11/2011
Age : 18
Localisation : Qu'ils me haïssent, tant qu'ils craignent.

Voir le profil de l'utilisateur http://ascension-rpg.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patati et patata toute la journée ça n'arrête pas

Message  Su Metsi le Mer 13 Mai - 20:13

Su avait obéi immédiatement. Elle recula, non pas à cause du regard furibond que le jeune homme lui avait lancé, mais pour ne pas gêner Céleste, au cas où. Elle n'avait aucun talent pour le combat, elle se sentait un peu inutile. Un peu?.. Beaucoup même. Le coup du balai avait marché une fois, mais ce sera tout. Elle ne pourra plus rien faire désormais. Mis à part gicler son produit à vitre dans ses yeux... Enfin bon, c'était ridicule.

Elle voulait protéger Céleste, mais comment? Cela la faisait bien rire. Enfin... Les voix à l'intérieur riaient aux éclats et lui jetaient toutes sortes de remarques à la figure.

-Tu te laisses pousser les ailes ma petite? Voyons, tu sais très bien que la seule chose que tu sais faire, c'est le tapin. À quoi ça sert de te dire que tu ferais tout pour la protéger alors que bon, entre nous, si tu n'étais pas là, ce serait pareil.

-À vrai dire, tu aurais dû rester à ta place. Tu aurais rendu heureux ces hommes et tu aurais eu ta place dans cette ville. N'essaie pas de te reconstruire ou de forcer les choses. N'essaie pas de te fabriquer un rôle. Retourne d'où tu viens et plus vite que ça. Cesse de te ridiculiser. Allez.


Su observait les deux ennemis se faire face. Quelque chose se dégageait d'eux mais même si elle essayait, elle n'arrivait pas. Elle tombait de plus en plus profondément.

Elle n'écoutait plus ce qu'il se disait. Elle devait partir avant qu'elle ne crise.

-VA-T-EN MAINTENANT!!!

Elle prit ses affaires et s'excusa silencieusement.

Elle sortit de la pièce en tremblant, puis, passé la porte, laissa tomber ses affaires et s'enfuit en courant.

Su Metsi
Membre des Loups de l'Est

Messages : 289
Date d'inscription : 28/04/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patati et patata toute la journée ça n'arrête pas

Message  Céleste Minelis le Mer 13 Mai - 21:05

Voir Su quitter la pièce aussi rapidement surprit passablement Céleste, mais elle ne cilla pas. Comment pouvait-elle bien détourner le regard alors que le souffle d'Ayden était si proche du sien.

L'échine de la demoiselle manqua d'être parcourue par un frisson d'horreur et dégoût.

Sa commissure des lèvres se tordit légèrement tandis que ses yeux glissèrent tant que possible sur le tissus recouvrant le corps d'Ayden. Une lueur étrange, proche de la curiosité, alluma ses prunelles, tandis que son langage corporel se faisait éloquent. Sa main glissa doucement sur le coté de la cuisse.

« Ca me répugne presque autant que ça attise mon désir... Tu ne changeras jamais on dirait, c'est ce qui me plaît chez toi. » murmura-elle en s'approchant doucement de l'oreille du jeune homme.

Elle caressa le menton d'Ayden du bout des doigts. Langoureusement, la jeune demoiselle s'avança encore un peu plus vers son oreille pour lui murmurer encore plus bas quelque paroles supposées suggestives que ce soit.

« Tu me rends dingue... Je pourrais quasiment te croire.» dit-elle d'une manière suave

Une lame apparu l'instant d'après proche de la gorge de l'actuel chef Nord.

« Sauf que non. »

Céleste Minelis
Chef des Loups de l'Est

Messages : 148
Date d'inscription : 06/11/2011
Localisation : Le quartier général des Loups de l'Est

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patati et patata toute la journée ça n'arrête pas

Message  Ayden Blacksun le Mer 13 Mai - 21:33

Le rire d'Ayden résonna dans tout le QG de son adversaire.

- Oh, ma douce Céleste...

Nullement effrayé par la lame qui le menaçait, il passa une main délicate sur la hanche de Céleste, puis sous son t-shirt, et commença la remonter. Puis, de son autre main, il arracha la lame de celles de Céleste, avant d'avancer les lèvres pour lui donner un baiser sauvage.

Et tout ça avec le sourire aux lèvres, s'il-vous-plaît.

_________________

" No one knows what it's like
To be the bad man, to be the sad man...
To telling only lies "

" But my dreams, they aren't as empty
As my conscience seems to be...
I have hours, only lonely
My love is vengeance, that's never free. "


Ayden Blacksun
Chef du Clan de l'Ombre
Chef du Clan de l'Ombre

Messages : 197
Date d'inscription : 04/11/2011
Age : 18
Localisation : Qu'ils me haïssent, tant qu'ils craignent.

Voir le profil de l'utilisateur http://ascension-rpg.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patati et patata toute la journée ça n'arrête pas

Message  Céleste Minelis le Ven 15 Mai - 21:04

Céleste poussa un cri de surprise presque inaudible qui fut happé par les lèvres autoritaires d'Ayden.

Rapide.

Un instant, elle hésita à se mouvoir pour finalement se décider à ôter par la force les mains parcourant son corps brûlant. Dans une autre situation... peut-être l'aurait-elle laissé faire. C'était si agréable... Non, elle ne devait pas. Son honneur, bordel.

Elle mordit la langue de son ancien amour pour le dégager et usa de ses bras pour qu'il n'aille pas plus loin dans ses effusions sensuelles. Parvenue à séparer leurs corps, elle recula pour instaurer un périmètre de sécurité.

« Salaud, ne me touche pas. »

Son souffle était halletant et refusait de reprendre un rythme normal. Il voulait prendre exemple sur son foutu coeur ? En plus de sa voix qui tremblait... Ca ne pouvait pas être pire. Enfin elle l'espérait.

«Tu l'auras ta guerre, inutile d'aller jusqu'à me... faire tout ça pour m'obliger à déployer mes troupes. »

Sois toi même et ça sera amplement suffisant, ajouta-elle pour elle même.

Céleste Minelis
Chef des Loups de l'Est

Messages : 148
Date d'inscription : 06/11/2011
Localisation : Le quartier général des Loups de l'Est

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patati et patata toute la journée ça n'arrête pas

Message  Ayden Blacksun le Sam 16 Mai - 0:19

- Oh.

Il sourit de toute ses dents.

- Merci. Je pensais que tu ne céderais jamais.

Il passa un doigt sensuel sur ses propres lèvres.

- Ce n'était pas la peine de me mordre de cette façon, tu sais... Je ne comptais pas aller plus loin.

Menteur. Le pire, c'est qu'il savait très bien que si Céleste ne l'avait pas arrêté, il serait allé bien plus loin que ce que la décence imposait. Bordel, qu'est-ce qu'il était entrain de devenir ? Il passa sa main sur son front, un air perdu sur le visage. Tout était chamboulé chez lui. Ses émotions n'étaient qu'un ouragan sans cesse grandissant. Et cela commençait à devenir invivable.

_________________

" No one knows what it's like
To be the bad man, to be the sad man...
To telling only lies "

" But my dreams, they aren't as empty
As my conscience seems to be...
I have hours, only lonely
My love is vengeance, that's never free. "


Ayden Blacksun
Chef du Clan de l'Ombre
Chef du Clan de l'Ombre

Messages : 197
Date d'inscription : 04/11/2011
Age : 18
Localisation : Qu'ils me haïssent, tant qu'ils craignent.

Voir le profil de l'utilisateur http://ascension-rpg.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patati et patata toute la journée ça n'arrête pas

Message  Céleste Minelis le Sam 16 Mai - 13:36

« Tu te trompes. »

Elle se redressa d'une lenteur assurée.

« Cette guerre... Je l'aurais déclenchée moi même si tu m'en avais laissé le temps. »

Décidée, elle captura l'unique œil d'Ayden avec véhémence.

Bien trop longtemps avait-elle été souillée. Par lui ou par d'autre, par cette sensation de n'être plus que reléguée à la place de figure dirigeante pendant que d'autres se battaient à sa place. Quoi de plus pitoyable. Être sous estimée sans la présence de ses anciens camarades à ses cotés lui donnait envie de vomir.

Sa condition ne pouvait être plus insupportable qu'en cet instant.

Céleste Minelis
Chef des Loups de l'Est

Messages : 148
Date d'inscription : 06/11/2011
Localisation : Le quartier général des Loups de l'Est

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patati et patata toute la journée ça n'arrête pas

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:51


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum