Lorsqu'une plante verte rencontre un marteau-piqueur [Azaghâl - Céleste]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lorsqu'une plante verte rencontre un marteau-piqueur [Azaghâl - Céleste]

Message  Céleste Minelis le Sam 25 Oct - 23:21

Entretenir une chevelure est un art complexe et un travail primordial à accomplir, tout particulièrement chez une femme. C'était d'ailleurs pour cette raison que Céleste s'était une nouvelle fois rendue chez son grossiste en coiffure préféré pour récupérer sa précieuse commande passée il y a de cela une semaine : un pot de soin pour cheveux colorés. Sa couleur anis était si complexe a conserver qu'elle ne cessait d'appliquer ces produits miracles par dessus afin de garder la délicate teinte originelle du produit, mais aussi pour de conserver son toucher soyeux. Heureuse de son achat, Céleste décida d'éterniser un peu sa sortie shopping en faisait un détour par le parc du centre ville.  

Quelques minutes plus tard, perdues entre deux variétés de fleurs dont elle ne connaissait pas le nom, Céleste se promenait paisiblement dans les sentiers du parc, profitant du sentiment d'apaisement que l'odeur de la faune pouvait lui procurer.

«Si seulement j'avais la main un peu plus verte.» Soupira-elle en humant une large fleur pourpre.

Curieuse de connaître le nom de cette variété, Céleste se pencha au dessus du regroupement de fleurs pour jeter un coup d'œil à la pancarte d'information se trouvant à l'opposée de la plantation. Mais comme vous vous en doutez, celle-ci manquant cruellement d'adresse, tomba à la renverse et s'étala sur les pauvres plantes, emportant au passage la personne qui se trouvait à coté d'elle.

Céleste Minelis
Chef des Loups de l'Est

Messages : 148
Date d'inscription : 06/11/2011
Localisation : Le quartier général des Loups de l'Est

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorsqu'une plante verte rencontre un marteau-piqueur [Azaghâl - Céleste]

Message  Azaghâl le Dim 26 Oct - 0:03

Azaghâl n'en pouvait plus de rester enfermer dans son clan. Peu après son admission, il avait observer de fond en comble les environs, et ceux qui les occupait. Sans parvenir à des conclusions hâtives -il était trop tôt pour cela- il avait marqué quelques caractéristiques de chaque personnes sur un cahier, de manière objective, à commencer par le dirigeant du clan.
Cependant, il n'en pouvait plus. Et il devait sortir pour se changer les idées et éviter de psychoter dans son coin. Surtout que, bon, c'est bien joli de se renseigner sur ses "coéquipiers" mais le plus important, c'était les autres personnes des clans adverses. Alors, autant faire d'une pierre deux coups, et observer les autres.

Du coup, il était sorti, dans une ville dont il ignorait presque tout. Mais dont il savait plus par rapport à quelque citoyens communs. Mais bon, il n'avait absolument rien trouvé d'intéressant. Rien qui pourrait le divertir, à part le léger vent qui chatouillant ses cheveux devant son visages. Pourtant, quelque chose n'allait pas. Il ressentait quelque chose de bizarre.

"Le vent, est troublé aujourd'hui."

Ou bien, étais-ce lui qui était totalement fatigué et ennuyé. Il décida donc d'aller dans le jardin du centre ville. Quitte à s'ennuyer, autant que ça soit au grand air. Il s'allongea sur l'herbe, sans savoir si c'était autorisé, de toute façon il s'en fichait, et ferma les yeux.
Il cru entendre une voix à côté de lui, mais n'y prêta pas attention et continua de somnoler. Jusqu'au moment où il reçu sur son torse un poids -assez lourd d'ailleurs-, ce dernier ayant poussé un soupire surprise. Azaghâl ouvra les yeux, et remarqua effectivement que la chose verte qui lui était tombée dessus était bien humain. Humaine plutôt. Avec des cheveux verts.
Il cru d'abord à une mauvaise blague et regarda son vis-à-vis avec un mépris flagrant et une pointe de colère dans les yeux, tout en haussant un sourcil.

"Ouais, le vent est définitivement troublé pour m'apporter un colis pareil..." ,murmura-t-il pour lui même.

Azaghâl
Membre de l'Ombre

Messages : 17
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : Juste derrière toi, dear.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorsqu'une plante verte rencontre un marteau-piqueur [Azaghâl - Céleste]

Message  Céleste Minelis le Dim 26 Oct - 0:17

Lors de sa chute, Céleste avait lâché un petit cri. Cependant, ce n'était que pour la forme, car elle ne s'était absolument pas blessée. La réception de sa chute ne fut pas si terrible finalement. Il lui semblait même que le sol était étrangement moelleux et confortable. Comme si un matelas doux et délicat (100% coton ou 100% polyester, au choix) avait été placé sous elle.
Céleste finit par ouvrir ses yeux, et quelle fut donc sa surprise lorsqu'elle remarqua que ce qui avait amorti sa chute n'était pas quelque chose de comparable à un lit mais bien une personne constituée d'os et de chair. Surprise et embêtée d'avoir ainsi écrasé un être humain, elle se confondit en excuses.

«Veuillez m'excuser, j'ai perdu l'équilibre.»

Esquissa un sourire navré puis se releva avec prudence.

Céleste Minelis
Chef des Loups de l'Est

Messages : 148
Date d'inscription : 06/11/2011
Localisation : Le quartier général des Loups de l'Est

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorsqu'une plante verte rencontre un marteau-piqueur [Azaghâl - Céleste]

Message  Azaghâl le Dim 26 Oct - 0:40

"Effectivement, j'ai cru voir." ,claqua-t-il de manière arrogante.

Cette fille avait des cheveux verts étranges. Et son visage lui disait quelque chose. Azaghâl se redressa et la regarda de plus près. Ayden l'avait rapidement briefé sur les éléments importants de la ville. Sans pour autant associer un visage à ses explications. Donc, cette fille ne devait pas faire parti de ses dits éléments, puisque son visage était familier au stratège.

Alors, Azaghâl se rallongea et leva la main en faisant signe à la demoiselle.

"Va, tu peux disposer, ce n'est pas grave." ,soupira-t-il en refermant ensuite les yeux, persuadé du départ imminent de la verte.

Azaghâl
Membre de l'Ombre

Messages : 17
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : Juste derrière toi, dear.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorsqu'une plante verte rencontre un marteau-piqueur [Azaghâl - Céleste]

Message  Céleste Minelis le Dim 26 Oct - 1:00

Contrairement à ce à quoi s'était attendu Céleste, l'homme ne rouspétait ni ne l'accablait. Tout du moins, elle n'en avait pas conscience. Attisant sa curiosité, l'envie d'engager une discussion avec cet inconnu la picota. Il avait, certes, émis un signe d'agacement son égard, mais rien de bien méchant. Après tout, qui aurait apprécié se faire écraser par une inconnue ? Un pervers, certes. Mais il n'en était pas un. Du moins, il ne semblait pas l'être. Et puis, si par malheur si s'avérait être de ce bord, il ne lui suffirait que d'un coup de savate pour recadrer. Simple, rapide, et efficace, n'est-ce pas ?

Elle secoua la tête pour reprendre ses esprits.

Fléchissant ses genoux, Céleste s'installa en seiza à coté du jeune homme.  Elle en profita pour le détailler discrètement du regard. À vue d'œil, il semblait à peine plus âgé qu'elle.

«Puis-je vous tutoyer ?» tenta-elle pour engager la discussion

Elle fut à moitié coupé par un bambin agité, hurlant "LA FNAC ARRIIIIIVE" dans son dos. Son visage afficha une légère grimace. Ouille, ses oreilles.

Céleste Minelis
Chef des Loups de l'Est

Messages : 148
Date d'inscription : 06/11/2011
Localisation : Le quartier général des Loups de l'Est

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorsqu'une plante verte rencontre un marteau-piqueur [Azaghâl - Céleste]

Message  Azaghâl le Dim 26 Oct - 11:33

[La Fnac.. Tu as osé...]

Le brun ouvrit un œil, avant de refermer celui-ci et de froncer les sourcils face au gosse qui criait non loin de là. Ce bruit désagréable passé, il ouvrit de nouveau son globe oculaire avant de toiser la fille en face de lui.

Qu'est-ce qu'elle lui voulait, cella là ? Cette fille lui demandait si elle pouvait le tutoyer, après lui avoir sauté dessus.
C'était une nouvelle technique de drague ? Si oui, c'est qu'il commençait à être à côté de la plaque.

Le brun se redressa, de nouveau, tout en continuant de la dévisager de ses yeux vifs.

"Je n'y vois pas d'inconvénients." ,finit-il par dire.

La vie est un long fleuve tranquille, après tout.

"Et, quel est ton nom, toi qui me demande cela ?" ajouta Azaghâl.

Non pas qu'il était intéressé, loin de là. (Ouh, le vilain.), mais si cette fille lui rappelait quelqu'un, autant se fier à ses instincs.

Azaghâl
Membre de l'Ombre

Messages : 17
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : Juste derrière toi, dear.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorsqu'une plante verte rencontre un marteau-piqueur [Azaghâl - Céleste]

Message  Céleste Minelis le Dim 26 Oct - 12:59

["La vie est un long fleuve tranquille"... Toi aussi, tu as osé. xD]

La façon qu'avait l'inconnu de s'exprimer était bien singulière. Était-il de la haute fortune d'Heaven ? Sans doute. C'était en tout cas l'impression qu'il lui donnait. Elle ne pu s'empêcher de remarquer que ses habits étaient d'ailleurs bien trop extravagants pour un habitant lambda.

«Je m'appelle Célest... a.»

La pensée soudaine que ce jeune puisse appartenir à un clan adverse lui traversa subitement l'esprit.

«Oui, Célesta. Et toi, quel est ton prénom ?» lui demanda-elle.

Céleste décontracta ses épaules dans un soupire imperceptible.  Elle qui souhaitait simplement passer le temps en discutant paisiblement à l'air libre avec un parfait inconnu, s'était retrouvée à devoir mentir sur son identité par précaution.

Quelle galère. Il y avait des jours, comme ça, où si elle pouvait jeter son titre dans une poubelle, Céleste le ferait sans la moindre once d'hésitation.

Céleste Minelis
Chef des Loups de l'Est

Messages : 148
Date d'inscription : 06/11/2011
Localisation : Le quartier général des Loups de l'Est

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorsqu'une plante verte rencontre un marteau-piqueur [Azaghâl - Céleste]

Message  Azaghâl le Dim 26 Oct - 13:51

[Oui, tant qu'à faire.. xD]

Le léger bégaiement sur le prénom de la dite Célesta capta d'autant plus l'attention du jeune homme. Celui-ci esquissa un petit sourire, tout en essayant de ne pas faire de ce dernier un rictus mesquin.

"C'est un nom pour le moins.. Original. Moi je m'appelle Az. Enchanté." ,déclara-t-il avec un soupçon d'ironie dans la voix.

Si cette fille avait quelque chose à cacher, qui plus est dans cette ville, Azaghâl avait tout à gagner à faire de même.

Ce qui l'étonnait en revanche, c'était le nom de la verte. Il ressemblait fortement à une chef de clans, que Ayden avait évoqué. Mais, Azaghâl doutait que le dit clan soit dirigé par une adolescente. Une sœur peut être ? Peut importe. Il n'avait nullement emvie de se battre aujourd'hui.

Azaghâl
Membre de l'Ombre

Messages : 17
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : Juste derrière toi, dear.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorsqu'une plante verte rencontre un marteau-piqueur [Azaghâl - Céleste]

Message  Céleste Minelis le Dim 26 Oct - 14:30

Le ton du fameux "Az" s'était fait quelque peu hautain, voir ironique. Elle resta septique un instant et fixa le jeune homme afin de déceler la moindre trace de soupçon dans sa gestuelle. Assez inutilement il faut dire. De toute façon, Céleste n'avait jamais été douée pour ce genre de chose.

Elle pencha sa tête sur le coté, décidé à  jouer la carte de l'honnêteté, du moins en partie. Autant savoir à qui elle avait affaire, non ?

« Vous êtes un membre d'un des clans de la ville, n'est-ce pas ?» elle indiqua la tenue particulière d'Az du regard.  « On croise souvent des gens comme vous dans mon quartier. Le quartier général du clan de l'Est se trouve à deux pas de mon appartement.»

Ce qui, techniquement, était totalement vrai. Son appartement personnel se trouvait à une rue à peine de son QG.

Céleste Minelis
Chef des Loups de l'Est

Messages : 148
Date d'inscription : 06/11/2011
Localisation : Le quartier général des Loups de l'Est

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorsqu'une plante verte rencontre un marteau-piqueur [Azaghâl - Céleste]

Message  Azaghâl le Dim 26 Oct - 21:01

Le sourire du brun s'accentua, puis lâcha un profond soupir, feignant l'ennui.

"Ah, comment me suis-je fait démasquer ? Par quoi me suis-je fait trahir ? Ou, peut être l'ai-je fait exprès ? Ah, quel ennui..~" ,s'exclama Azaghâl avec une gestuelle quelque peu exagérée pour que sa colère sois vraisemblable.

Il marqua une pose, retrouvant son sourire qu'il avait laisser pour parler. Il se rallongea sur l'herbe -décidemment, c'était des pompes qu'il faisait là!- avant de reprendre :

"Pourquoi me vouvoyer, tout d'un coup ? Que me vaut cette soudaine froideur ? Oui, je fais bel et bien parti d'un clan. Mais que dire de toi, mh ?" Un rictus se forma sur son visage tandis que ses yeux se plissaient. "Un bégaiement sur ton prénom, première chose étrange, tu souhaites cacher ton identité, pourquoi ? Seconde chose qui confirme mes soupçons : tu habites non loin d'un quartier général d'un clan ? C'est un lieu dangereux pour une adolescente, sans t'offenser bien sûr. Mais c'est un lieu pour le moins instable. Non ?"


Azaghâl
Membre de l'Ombre

Messages : 17
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : Juste derrière toi, dear.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorsqu'une plante verte rencontre un marteau-piqueur [Azaghâl - Céleste]

Message  Céleste Minelis le Lun 27 Oct - 12:45

Céleste déglutit, visiblement prise au piège. Elle détourna son regard et joua avec ses doigts, mal à l'aise. C'était tellement stupide de sa part d'avoir pensé pouvoir avoir une minute de répit. De pouvoir discuter avec quelqu'un sans avoir à craindre de déclencher une nouvelle guerre.

«Ce n'était pas de la froideur, mais une marque de respect.» articula-elle amèrement «Navrée de t'avoir offensé.»

Son regard contrarié se ficha sur le visage du jeune homme. Qu'insinuait-il par "C'est un lieu dangereux pour une adolescente" ? Les siens n'étaient pas des barbares, aucun ne s'attaquerait à une jeune fille sans défense, même si en l'occurrence, elle, elle n'entrait pas pas dans cette catégorie. Serrant ses poings, elle leva légèrement la voix pour prendre la défense de ses camarades.

«Ce n'est pas un endroit instable. les Loups ont toujours pris soin de leurs habitants, qu'ils habitent près de leur quartier général ou bien loin, ils ont le sens du devoir plus que quiconque dans cette ville ! »

Une sensation proche de l'engouement s'empara d'elle, la poussant à s'approcher du jeune homme pour lui faire face.

«Quant à mon prénom, je ne m'attendais pas à ce que quelqu'un ayant lui même utilisé un diminutif m'en face à remarque. Az, c'est encore moins crédible que Célesta, tu sais.»

Cette théorie lui était venue sur le coup. Bien qu'ayant encore des doutes sur sa véracité, elle afficha une mine sûre d'elle. Il était hors de question qu'elle perde à ce petit jeu.

Céleste Minelis
Chef des Loups de l'Est

Messages : 148
Date d'inscription : 06/11/2011
Localisation : Le quartier général des Loups de l'Est

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorsqu'une plante verte rencontre un marteau-piqueur [Azaghâl - Céleste]

Message  Azaghâl le Lun 27 Oct - 16:37

Après avoir écouté cette longue tirade, Azaghâl resta silencieux, faisant face, avec arrogance, à cette Célesta. Puis, sans prévenir, il éclata de rire, d'un rire quelque peu sinistre vu la situation.

"Intéressant !" ,articula Azaghâl en calmant son euphorie. "J'avais parier que tu allais me révéler ta vraie identité, avec toutes les preuves qui t'accable. Enfin, qui t'accable, entre guillemets"

Le brun s'amusait grandement. Lui, pour qui la journée semblait être dérisoire et ennuyante, se plaisait dans cette petite altercation.

"Tu sais, je m'en fiche de comment se comporte les Loups de l'Est avec leur habitants. Je voulais juste voir si ce petit pique allait te blesser dans ton orgueil de membre. Quant à mon diminutif ridicule, ne soit pas si méchante voyons, mon prénom commence vraiment par Az."

Le brun se leva, lâchant un profond soupir, et passant une main dans ses cheveux.

"Là où je suis déçu, c'est sur ta réaction. Trop prévisible. C'est mauvais.. Mh.. Très mauvais.. Surtout pour une personne de ton rang."

À quoi jouait-il ? Insinuations ? Ou non ? Vérités ou Mensonges ?
Pour tout dire, il supposait. Uniquement. Ayant entendu le nom de la jeune fille, il avait fait un lien avec la chef du clan, Céleste. De ce fait, il en avait déduit qu'elle devait en être proche, ou bien être elle.
Mais il n'en savait rien. Du tout. Mais son sourire mesquin et ses yeux rieurs énonçaient tout le contraire.

Azaghâl
Membre de l'Ombre

Messages : 17
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : Juste derrière toi, dear.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorsqu'une plante verte rencontre un marteau-piqueur [Azaghâl - Céleste]

Message  Céleste Minelis le Sam 1 Nov - 20:46

Si un mur s'était trouvé à proximité d'elle, nul doute que Céleste y aurait encastré sa tête. À défaut de se satisfaire, elle se contenta d'affiche une mine mi-outrée, mi-ébahie. Un membre de l'ombre. Oui, de toute évidence, cet homme ne pouvait que venir de l'ombre. Seuls les membres de ce clan regroupant les plus rusés de la ville parvenaient à la faire tournée en bourrique aussi facilement. À croire que chez eux, intelligence et malice sont deux termes parfaitement indissociables.

La mine de Céleste se tordit en une mimique scandalisée, tandis que ses yeux la trahissaient en brillant comme ceux d'un enfant.

«Dis donc dois être fun en soirée !»

Si son ton se voulait sarcastique, ses propos n'étaient, en réalité, absolument pas ironique. Si les personnalités comme celles d'Az avaient le don de l'agacée quand elles s'y mettaient, s'était aussi avec des gens comme lui qu'elle s'amusait le plus. Et autant vous dire que cela faisait un moment qu'elle ne s'était pas amusée. Elle se mit sourire avec malignement. Cette fois, elle allait jouer le jeu un peu plus sérieusement.

« Une personne de mon rang ? C'est très flatteur !»

Elle lui lança son sac contenant son soin en riant.

«Trêve de plaisanterie» chanta-elle « Je suis une apprentie coiffeuse, orpheline et mineure, vivant dans un HLM mis à disposition par les Loups pour les plus démunis. Je leur offre mes services et en échange il me logent et m'aident à échapper aux services sociaux. Peut-être que ça fait de moi l'une des leurs ?»

Toujours assise sur l'herbe,  Céleste fit un clin d'œil à Az et posa son indexe sur ses lèvres.

« Il ne faut pas le répéter, sinon je me ferais prendre. En revanche tu pourrais me dire ton prénom en échange de ce que je viens de te dire.»

Céleste Minelis
Chef des Loups de l'Est

Messages : 148
Date d'inscription : 06/11/2011
Localisation : Le quartier général des Loups de l'Est

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorsqu'une plante verte rencontre un marteau-piqueur [Azaghâl - Céleste]

Message  Azaghâl le Ven 15 Mai - 23:54

Sous son apparence quelque peu enfantine, cette fille pouvait se montrer très maligne si elle le voulait. Son sourire et sa jovialité pourrait adoucir n'importe qui, et sa candeur aurait presque convaincu Azaghâl de la véracité de ses propos.

Mais, le presque était là.

Alors, puisqu'elle n'avait pas l'air de vouloir décliner sa véritable identité, il allait détruire pièce par pièce celle qu'elle s'était si rapidement construite.  Alors, tandis qu'elle parlait, et quelques secondes après qu'elle eut finit sa tirade Azaghâl la fixa. Il la dévisagea, et décela, dans un premier lieu, que c'était en effet un mensonge. Première étape, terminée.

-"C'est un mensonge.",déclara-t-il simplement. 'Tes pupilles se rétrécissent violemment et tremblent lorsque je te fixe. De plus..." ,Il s'arrêta et lui prit une main, en touchant la paume. "Oui, un peu moites. Tu mens plutôt bien.

Il ferma ensuite les yeux et inspira un bon coup avant de regarder de nouveau la jeune femme.

-"Je vais devoir employer une autre manière.",dit-il avant de sourire malicieusement. "Tes mains blanches et tes doigts fins et fragiles montre que tu n'est pas du tout coiffeuse, car ce métier est manuel. Les mains des coiffeuses sont plus foncées au niveau de la paume, car elle serre souvent des objets dans leurs mains. De plus la peau est légèrement plus sèche voire brûlée à cause des sèche-cheveux. Ensuite, les seuls HLM sont à deux bons kilomètres d'ici et le sol, à cause de la pluie de cette nuit est extrêmement boueux, or je ne vois aucune trace sur tes chaussures. J'ajouterais également une précision sur ma phrase << une femme de ton rang >>. Tu es une louve. après, laquelle, j'ai ma petite idée mais je ne m'avancerais pas là dessus. Comment puis-je dire cela ? Eh bien tes pupilles sont très légèrement pointues et leurs variations, selon tes sentiments, sont bien plus importantes que celle des humains normaux. Je dois également ajouter que tu as une petite griffure sur la main que je t'ai prise. Et celle-ci ne présente pas la trace d'un ongle humain, ou d'un quelconque objet.  Pour finir, ne t'inquiète pas, je ne dirais rien à personne, et pour te remercier de m'avoir diverti, je vais de dire mon vrai nom..."

Le brun reprit son souffle après avoir dit tout cela d'une traite. Il se leva de l'herbe ou il était assis, faisant dos à la jeune femme et se retourna à moitié, avec un grand sourire carnassier.

"Oh, navré, je crois que je l'ai oublié. "

Azaghâl
Membre de l'Ombre

Messages : 17
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : Juste derrière toi, dear.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorsqu'une plante verte rencontre un marteau-piqueur [Azaghâl - Céleste]

Message  Céleste Minelis le Sam 16 Mai - 13:10

Ca, c'était vexant.

Son incroyable afflux de déductions ne la surpris que dans une moindre mesure au vu du sacré numéro qu'était Az.

« Compare-moi directement à une mijaurée, ça ira plus vite. » dit-elle en regardant ses mains distraitement.

Il n'avait cependant pas tout à fait tord. Ses mains étaient blanche comme de la porcelaine et sans la moindre forme de salissure en dehors d'une cicatrice de longue date. Une vague sensation de remord la saisit. Depuis quand une chef devait-elle avoir l'air mieux entretenue que ses confrères ? Voilà qu'en plus un membre de l'ombre venait de lui faire prendre conscience de son laissé aller. C'est lamentable.

Elle releva sa tête d'un air de défis.

Bien que n'étant pas tout à fait un tissus de mensonge, son excuse était de toute évidence boiteuse. Rien d'étonnant à ce que quelqu'un d'aussi vif ne remarque l'étrangeté de ses propos. Faussement dubitative, elle lui lança un regard en niai pour se donner contenance. Du moins en apparence.

Parce qu'elle n'était pas la seule à s'être trahie.

« Tu ressembles beaucoup à ton maître. Vous transpirez l'ombre à des kilomètres à la ronde quand il s'agit de pécher des infos sur les clans adverses. Surtout quand il s'agit des chefs. Remarque même si c'est pas très discret ça reste efficace. On se faisait souvent avoir Keith et moi.»

Céleste Minelis
Chef des Loups de l'Est

Messages : 148
Date d'inscription : 06/11/2011
Localisation : Le quartier général des Loups de l'Est

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorsqu'une plante verte rencontre un marteau-piqueur [Azaghâl - Céleste]

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:51


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum