[VALIDÉ] Présentation d'Azaghâl. (Né Azaghâl Raven)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[VALIDÉ] Présentation d'Azaghâl. (Né Azaghâl Raven)

Message  Azaghâl le Sam 25 Oct - 21:07

Nom : /
Prénom : Azaghâl
Âge : 20 ans
Origines : Anglais
Préférence sexuelle  : On sait pas trop... (Indice : Les lapins peut-être ?)


Histoire :
Azaghâl est né en tant que deuxième fils de la famille Raven. Cette dernière, étant à son goût diaboliquement banale. Issue d'une mère professeure de lettre, Naé Raven, et d'un père médecin Trasher Raver, son milieu était quelque peu aisé. Mais il était tellement banal et routinier...
Son enfance fût heureuse, pour quelqu'un dit « normal », mais pour Azaghâl, elle fut tellement ennuyeuse. Désespérément ennuyeuse. L'ennui le tiraillait de part en part depuis toujours. À l'école, ses notes étaient bonnes, et il restait souvent seul, au fond de la classe, à observer les gens. Qu'est ce qu'il adorait ça, observer les gens. Émettre des conclusions à leur égard, seulement en les regardant, en toisant leur faits et gestes, quitte à être médisant. Oh oui, c'était la seule chose qui le tirait hors de ce trou noir qu'était son désespoir : l'ennui. Observer, toujours observer. De ses yeux inquisiteurs, il regardait, et se pariait à lui même les futurs actes de ses camarades. Et au fil des années, ses déductions se firent de plus en plus exactes. Et en tout être humains avide de pouvoir, observer ne suffisait plus. L'homme est cet animal fou dont la folie a inventé la raison. Sauf que lui, de raison, il n'en possédait pas. Ce qui l'incitait à agir ainsi. Cela le rendait-t-il moins fou que les autres ? Nul ne le sait. Et lui non plus. Il ne savait pas comment gagner en puissance. Observer ne suffisait plus, alors comment faire ?
Adolescent, son père voulait lui apprendre à jouer au échecs. Oh, patiente, toi qui lis ceci. Ce jeu, aux milles métaphores, a une importance cruciale dans le rôle futur d'Azaghâl. Son géniteur, donc, ainsi que son grand frère, de cinq ans son aîné, Ézéchiel, jouait devant lui. En effet, ces deux derniers, conscients de la grande capacité de déduction d'Azaghâl, débutèrent maintes parties pour lui apprendre à jouer. Azaghâl était encore spectateur. Encore et toujours. Jusqu'au jour où, ayant assimilé les règles de ce jeu si complexe, il prit la place d'un joueur. Et là... Le fait d'être menacé, d'avoir une constante épée de Damoclès au dessus de la tête, le fait de manipuler avec dextérité des pièces avec plus ou moins d'importance, le fait d'être maître, d'organiser avec volupté une mise en scène où le tombé de rideau pouvait se solder par un échec ou une victoire... Le fait de se sentir fort, ou faible, de vibrer, ou bien de tomber. Quelle euphorie, quelle hystérie ! Mais ce ne fut jamais assez. Jamais. Une fois le jeu fini, que restait-il de ce sentiment de puissance ? Comment y remédier ? Comment être joueur dans la vraie vie ?
Dès l'aube de ses 18 ans, Azaghâl, prémédita ce qui appela « la consécration de sa nouvelle ère », son New Age, en somme. N'ayant pas de grandes relation avec sa famille, il mi en scène leur meurtre. Son acte fut tellement bien préparé, qu'il hérita de tous les biens, sans avoir à se salir les mains. En testant ainsi ses capacités de joueur et en gagnant, inutile de dire tout l'orgueil de ce personnage. Mais encore, ce ne fut jamais assez. Jamais.
Il eut ouïe dire d'une ville où des clans s'affrontaient en permanence. Il partit alors de chez lui, laissant presque à l'abandon l'héritage quelque peu abondant de sa famille, pour aller dans un de ses clans, et leur apporter la victoire.
Mais quel être abject et répugnant est-ce là. Un jour quelqu'un arrivera-t-il à détrôner cette personne aux deux rôles, celui d'un spectateur polyvalent, et d'un joueur passif ? Qui arrivera à bafouer son honneur trop imposant et misérable ?
[Notons qu'après le meurtre de ses parents, il n'a plus jamais utilisé son nom de famille. Se présentant toujours pas son prénom. La raison ? Je pense que vous devriez aller lui demander, je l'ignore.]


Caractère : Relater l'histoire de quelqu'un est plutôt facile. Mais maintenant, laissez-moi déléguer la place au personnage lui-même, il se définira par lui même...

« Oh, je ne suis qu'un être humain qui aime la difficulté. Mon envie n'en est que plus grande par la suite. Je suis joueur, très joueur. J'aime voir souffrir les autres, les regarder faire face à leurs petits soucis insouciants. Ces êtres sont pour moi une grande source d'amusement et de curiosité. Depuis que je né, j'aime passer des pactes avec moi-même, voir leurs objectifs s'atteindre, et dévorer du regard leurs âmes dissidentes. Tout au long de ma petite vie, j'ai fait souffrir par des stratagèmes plus tordus les uns que les autres, tout cela sans jamais briser l'éthique de l'homme que je suis. J'adore posséder quelque chose par la force. Plus cela est difficile, plus cela me plaît.
C'est de la folie me diriez-vous ? Mais oui, elle m'est relative. Cependant, je suis fou, seulement selon les critères psychologiques des gens qui m'entourent. Eux, qui ont la même mentalité, se considère normaux, et moi, qui sort de l'ordinaire, suis caractérisé par cet adjectif : Fou. La société des humains est un amalgame d'étiquettes et de codes qui, lorsqu'ils ne sont pas respectés, condamne les gens qui peuvent prétendre à une ressemblance de ma stature. C'est pour cela que je la trouve intéressante, les humains sont l'origine de tous leurs problèmes. Je ne la comprend pas forcément et la trouve bizarre, mais c'est justement pourquoi elle m'obsède. Je veux la posséder. Le beau est toujours bizarre.
Ma déficience mentale s'exprime aussi par la violence. Je suis un être de pulsion, et je les écoute très souvent. Il est dur pour moi de les freiner. Cela conclu donc que je suis quelqu'un de sensiblement bruyant et une personne peu calme ? Noon, car ma nature diffère de mon tempérament, et ces deux critères sont énormément différents. Tout comme moi, d'ailleurs. Je suis un être de contradictions. Je peux être, dans un accès de folie, incontrôlable et, dans une situation tendue, maître du sarcasme.
« Maître » ? Oh, est-ce orgueilleux ? Mais je le suis. Je suis imbus de ma personne, et je le revendique.
Avez-vous compris ? Je n'aime pas, je possède. Mes envies ? Je les assouvis ? Je te hais ? Fuis. »

Comment un gamin aussi calme et observateur a-t-il pu devenir aussi imbus de lui-même ? Aucune idée, et personne ne le sera.. Est-ce qu'il vous répondra ? Je l'ignore. Avec les autres, il n'est jamais sur la défensive. Mais sachez que chaque conversation pour lui est un combat. Il est arrogant, attention.


Physique : Avez-vous compris le personnage dans ses recoins les plus sombres ? Qui éprouverait de l'empathie envers un être aussi.. Mesquin ? Dissident? Manipulateur ? Maintenant, laissez-vous guider de part l'image extérieure qu'il dégage.

« Je suis plutôt grand, et mince. Je mesure un bon mètre quatre-vingt-cinq, et doit avoisiner les 78 kilos. Mes cheveux sont plus noirs que l’obscurité, et mes yeux feraient pâlir d'envie un ciel d'été. En effet, mes poils crâniens sont si obscurs et doux que vous donneriez tout pour les avoir. Quant à mes yeux, ils ont le bleu des rois. Leur couleur est si royale que personne ne peut se détacher de ces yeux si perfides. Vous allez vous y perdre. Ils reflètent votre envie. Je suis ne suis pas svelte, mais je n'ai pas d'énormes muscles non plus. Un physique parfait me diriez-vous ? Oh, probablement, mais tout est relatif, n'est-ce pas ?
Mon visage et mon nez sont fins. La moitié de ma tête est dissimulée par une longue mèche de cheveux. Mon cou est long et ma peau est très blanche. Appelez-moi Blanche Neige et votre mort n'est plus qu'une question de temps.
Mes épaules ne sont pas très imposantes, mais ma grandeur s'exprime autrement, avec des vêtements coupés droits ou avec mon caractère, tout simplement. Au niveau de ces dits vêtements, je porte plutôt des choses, comme dit plus haut, imposantes, telles des grandes vestes ou des manteaux très longs. Je porte souvent des grosses chaussures noires, cloutées, m'arrivant jusqu'au bas du genou. La plupart du temps, mon style est excentrique et original, mais peu coloré. J'aime beaucoup porter du noir accompagné d'une ou deux autres couleurs. En bref, je suis reconnaissable de loin de part mes longs habits. Rien de tel pour quelqu'un de ma prestance, vous ne croyez pas ? J'ai également la langue percée, où un petit diamant noir règne. »

Je tiens à rajouter que sans sa « prestance naturelle », comme il le prétend, Azaghâl est vraiment svelte. Il arbore souvent un sourire mesquin aussi. Oh, également, un jour, pour se divertir, il se fit une cicatrice en forme d'étoile sur le bas du torse. Enfin, il aurait mieux fallut que vous le découvriez par vous-même...


Rôle souhaité au sein du clan : Stratège.


Capacités au combat  : Azaghâl a beaucoup de facilités pour la vitesse et l'agilité, mais franchement, je pense que ça s'arrête là. Oh, à la rigueur il peut faire face au combat de loin, mais au combat rapproché, il n'est franchement pas doué. Il se bat avec des couteaux, lorsque c'est vraiment nécessaire.


Trois personnes sont attachées, mains et pieds liés, et jetées à l'eau. Le premier est un homme dont le regard pleins d’ingéniosité donne des frissons dans le dos. La  deuxième personne est un petit enfant chétif qui ne semble pas avoir atteint les dix ans. Et enfin, la troisième est un jeune homme vous ayant demandé en hurlant de vous occuper de sa petite sœur qui serait incapable de survivre seul.

Vous ne pouvez en sauver qu'un. Quelle vie déciderez-vous d'ôter de les mains de la mort ? : Il ira secourir le gamin. Sans hésitation. Il aurait tant de choses à lui apprendre, tant de choses à lui dire. Et celui-ci, ayant une dette envers lui, se sentira redevable. Azaghâl sera en position de force, encore et toujours. Et qui sait, peut être qu'avec de la chance, cet enfant sera un roi sur l'échiquier. Oh, et si il est de bonne humeur, il pourrait même sauver la gamine du troisième homme.

Et moi, qui je suis ?

Ton ptit nom et ton âge  : Sara Herbaut. 16 ans. Salutoo. o/
Comment as-tu connu le forum ? Céleste aka Arelie (la faute est faite exprès, elle aime que je l'appelle comme ça.) me l'a fait découvrir ! *3*
Premier compte ou double compte ? Preum's. o/
Combien de temps peux-tu passer en notre compagnie par semaine ? Deux à trois fois par semaines une ou deux heures. o/ (Environs, je peux pas savoir clairement. ;w;)
Plutôt orange ou carotte ? Aubergine espagnole.
avatar
Azaghâl
Membre de l'Ombre

Messages : 17
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : Juste derrière toi, dear.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [VALIDÉ] Présentation d'Azaghâl. (Né Azaghâl Raven)

Message  Ayden Blacksun le Sam 25 Oct - 21:45

avatar
Ayden Blacksun
Chef du Clan de l'Ombre
Chef du Clan de l'Ombre

Messages : 197
Date d'inscription : 04/11/2011
Age : 19
Localisation : Qu'ils me haïssent, tant qu'ils craignent.

Voir le profil de l'utilisateur http://ascension-rpg.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum