Cookies et affaires font bon ménage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cookies et affaires font bon ménage.

Message  Aya Matthews le Sam 20 Fév - 18:38

La journée était parfaite, ni trop froide ni trop chaude, un parfait équilibre de lumière et d'ombre. Le soleil illuminait l'intégralité de son bureau. Il était parfaitement placé et Aya savourait la chaleur qui caressait son dos pendant qu'elle travaillait. Des informations, toujours plus d'informations. Le plan de la ville étalé devant ses yeux, elle était en train d'établir un plan méticuleux qui nécessitait énormément de concentration. Il ne fallait rien laisser au hasard, rien oublier, tout savoir sur tout.

Le réveil de son portable sonna et elle s'étira de tout son long sur sa chaise de bureau laissant s'échapper un long soupir de bonheur. La jeune femme rangea soigneusement ses dossiers et éteignit son ordinateur pour son plus grand plaisir. Une nuit d'insomnie avait fait naître une idée en son sein et elle n'avait pas pu aller se reposer avant de l'avoir approfondie. Mais maintenant, c'était l'heure de voir ses membres et de rencontrer ses potentielles recrues.

En parlant de recrues, il y en avait une qui avait éveillé sa curiosité. Son dossier était des plus complet et ce qu'elle avait lu lui plaisait énormément. Alors elle allait finir sa journée de rencontres par elle, pour prendre du temps et discuter avec elle.

La jeune femme salua ses nouveaux membres avec chaleur et bienveillance si bien qu'ils se sentirent plutôt mal à l'aise. Ils s'étaient sûrement préparés à des sermons, à un discours gelé ou peut-être une flagellation publique. Ils répondirent assez maladroitement, décontenancés alors elle les laissa digérer leur nouvelle arrivée et aller se reposer ou prendre leurs aises à la cafétéria ou dans leurs appartements. Et enfin...

- Malycea Dun Castellun.

Un large sourire s'étendit sur ses lèvres tandis qu'elle lui tendit la main avec chaleur.

- Je me permets de te tutoyer, tu peux en faire de même. Je trouve qu'il n'y a pas besoin de ce genre d'attention pour rester polie et courtoise. Enfin... Ce n'est que mon avis.

Elle planta son regard dans le sien, avec cette assurance dont elle seule avait le secret.

- Tu veux bien m'accompagner dans mon bureau s'il te plaît ? J'aimerais que l'on parle affaire, mais pas seulement. En plus j'ai des cookies au chocolat, et à l'intérieur c'est du chocolat fondu... Une tuerie !

Toujours ce sourire frais et éclatant que l'on pourrait comparer à une pub retouchée pour un dentifrice ou une brosse à dents.
avatar
Aya Matthews
Chef du Clan Mamba

Messages : 110
Date d'inscription : 09/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cookies et affaires font bon ménage.

Message  Malycea Dun Castellan le Sam 20 Fév - 18:49

Malycea fixa la main tendue devant elle un instant avant de planter son regard de glace dans les yeux de la chef en face d'elle et de lui rendre sa poignée de main.


"...Franchement, c'est supposé être elle la pro de la manipulation?" pensa Malycea, suspicieuse.


Enfin, ne pas juger un livre à sa couverture. Malycea écouta la jeune femme déblatérer. Affaires, mais pas que? Elle avait un peu espionné les autre discussions que la chef de clan avait tenues avec les autres recrues présentes la. Elle était la seule à qui elle avait dit ça.


"Super, un autre traitement de faveur...


Elle ne put s'empêcher de sourire à la mention des cookies.


"Chocolat fondu? Ce sont des cookies au Nougatelli, n'est-ce pas? Une merveille venue d'Italie. Je suis d'accord pour dire que c'est tout simplement délicieux."


Presque autant que le regard surpris que lui lança la jeune femme en face d'elle. Eh oui. Elle aussi raffolait de cookies au Nougatelli. Elle suivit la direction que lui montrait la chef jusque dans le bureau d'un pas assuré, sans manquer de la jauger du regard.


"Bien, allons-y..." pensa-t-elle.


Dernière édition par Malycea Dun Castellan le Dim 21 Fév - 13:33, édité 1 fois
avatar
Malycea Dun Castellan
Membre de Mamba

Messages : 11
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 18
Localisation : Strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cookies et affaires font bon ménage.

Message  Aya Matthews le Sam 20 Fév - 19:53

Aya sourit tout en se dirigeant vers son bureau.

- Ah je suis ravie que tu connaisses ces cookies. Je ne m'en lasse pas !

La jeune femme entra dans le bureau avec à sa suite sa nouvelle recrue. Elle ferma les portes derrière elle et invita Malycea à s'asseoir avant de faire de même.

- Si je t'ai fait venir ici toi et pas les autres recrue, c'est pour une bonne raison. Ce n'est pas une faveur que je t'accorde, mais pour te proposer une mission. Tu as le droit de la refuser mais tu es la seule parmis les nouveaux à avoir les qualités requises pour l'accomplir. Mais tout le monde a le droit à une mission et tout le mondre a le droit de venir ici quand il le souhaite.&

C'était très risqué de donner une mission aussi importante à une nouvelle recrue. Même si elle avait de nombreuses données à son sujet, il y avait quelque chose que la jeune femme ne pouvait pas contrôler. Les sentiments, amoureux, amicaux, ce genre de chose... C'était pourquoi en général elle attendait pour ce genre de chose mais cette femme avait le bon profil.

Aya tendit la boîte de cookies à son invitée du jour avant de lui demander ce qu'elle souhaitait boire avant de reprendre.

- J'ai appris que Céleste Minelis cherchait à renouer quelques liens avec l'éducation scolaire si tu vois ce que je veux dire. Tu es quelqu'un de cultivé et d'intelligent et c'est pourquoi je te propose de devenir sa professeure. Être au plus près de son ennemi permet d'en apprendre plus et ainsi de mieux la manipuler.

Elle engouffra un cookie dans sa bouche et ses yeux brillèrent de délice.

- J'ai des dossiers sur elle, mais tu peux aussi faire tes propres recherches, peu importe tant que tu mènes à bien ta mission. Je ne peux pas avoir des yeux et des oreilles partout et je suis déjà en train de m'occuper d'Ayden Blacksun. La jeune femme ne rate aucun détail et est très méfiante mais je suis sûre que tu parviendras à obtenir sa confiance.

Malgré cet intermède gustative, la jeune femme avait parlé sur un ton sérieux et gardé son regard dans celui de sa recrue.

- Comme tu as dû le savoir, dehors, tu as carte blanche. Je ne vais pas t'observer, t'espionner, je te fais confiance. Je suppose aussi que tu sais que cette mission t'imposera une couverture qu'il ne faudra en aucun cas abandonner. Ici, dans ce bâtiment, tu es toi-même, mais dehors, même si ta cible n'est pas dans les parages, tu devras garder cette couverture. Il y a beaucoup de contraintes, c'est pour cela que tu as le droit de refuser.

Elle se redressa, le visage illuminé.

- Au fait ! Tu as décidé d'habiter ici avec nous ou tu as un appartement dehors ? Le chef nous cuisine des plats tellement bons...
avatar
Aya Matthews
Chef du Clan Mamba

Messages : 110
Date d'inscription : 09/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cookies et affaires font bon ménage.

Message  Malycea Dun Castellan le Sam 20 Fév - 20:57

Malycea prit le dossier que lui tendait la chef de clan avant de la regarder puis de sourire d'un air carnassier.


"Oh, comme tu le sais, j'ai un cher... Papa qui ne voudrait pas voir son adorable fille chérie et surdouée croupir dans un quartier mal famé, si tu vois ce que je veux dire... Je dois avoir l'appartement le plus cher de toute la ville. Et pour le cuistot, tu te doutes que j'ai de quoi faire aussi, mais merci de me le proposer.


Ses mots et ses phrases étaient froids, claquants, pleins de sarcasmes, mais Malycea n'en avait cure. La femme en face d'elle était certes, chef de clan, mais elle n'était pas sa chef tout de même. Elle parcourut du regard les informations sur Céleste Minelis tout en sirotant tranquillement son thé (De bien mauvaise qualité au passage mais elle n'était pas en droit de se plaindre.)


"Qu'on soit honnêtes, je ne te crois qu'à moitié concernant cette "carte blanche." Peu t'importe comment je m'y prends, tant que tu reçois tes informations, mais je me doute que je n'ai pas le droit de lacher les noms de certains des membres de ce clan afin de gagner sa confiance."


Malycea sourit devant le mouvement de surprise de la chef. Son regard parlait tout seul. Soit elle cachait vraiment bien son jeu, soit ce clan avait vraiment besoin d'un manipulateur de talent.


"Et ne me dis pas que je n'en connais pas, je sais déja ton nom, toute ton histoire, ainsi que les noms des nouvelles recrues que tu as acceptées aujourd'hui. Il ne me faudra que quelque heures pour tout savoir à leur sujet également. J'ai le bras long."


Le sourire de Malycea se renforça encore lorsqu'elle nota l'état de fureur qui semblait s'emparer de la chef de Clan, se mordit la lèvre puis éclata de rire avant de reposer le dossier sur le bureau en face d'elle. 


"Je crois que tu viens d'avoir un excellent aperçu de mes... capacités, dans un sens comme dans l'autre. Je n'ai aucune envie de trahir qui que ce soit, ni de dire vos noms ou quoi que ce soit de la sorte. Ce n'était qu'un test. Et tu as, si je puis me permettre, lamentablement échoué. Un véritable manipulateur ne laisse jamais savoir si ce qu'il dit est vrai ou faux, après tout."


"Et pour ça, je montre encore une fois que c'est moi la professionnelle, Tu le vois bien, Aya..." Pensa la jeune femme en dardant son regard gelé sur la jeune chef.


"Bien sur, ajouta-t-elle, cela contenait une part de vérité. Si il y a la moindre... comment dire... coquille, je balance tout à Céleste sans crier gare puis je file à l'anglaise sans que vous ayez aucune chance de me trouver. Je vous laisserais vous dépatouiller seuls. Mais j'ose espérer que nous ne serons pas dans une telle... situation... Evidemment."


Sure d'elle? Ca, elle l'était. Suicidaire? Surement un peu. Elle jouait un jeu risqué, mais elle espérait que Aya, en face d'elle, comprenne qu'avec la princesse Dun Castellan, manipulatrice renommée, les jeux n'étaient jamais sans danger.


Dernière édition par Malycea Dun Castellan le Dim 21 Fév - 13:32, édité 1 fois
avatar
Malycea Dun Castellan
Membre de Mamba

Messages : 11
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 18
Localisation : Strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cookies et affaires font bon ménage.

Message  Aya Matthews le Dim 21 Fév - 1:22

Aya finit par sourire et éclater d'un rire, proche de l'hystérie.

-  Quel beau ramassis de connerie ma pauvre.

Elle se leva en se maintenant les côtes et la fixa droit dans les yeux, ne pouvant retenir quelques ricanements décidément trop forts pour elle.

- Ah. Tu es si sûre de toi, c'est si mignon à voir... Ça me fait chaud au cœur.. Mais crois moi, je ne fais pas rentrer n'importe qui comme ça, sans quelques précautions. Ici interdiction d'enquêter sur les autres membres mais vous êtes humains n'est-ce pas ? Alors bon, il fallait quand même que je remplisse des données, histoire de...

Elle s'arrêta. L'air surpris.

- Oh mais... Toutes ces informations sont fausses ? Oh mince alors... Je suis désolée.. Mais tu n'as aucune information sur personne ici... Zut... C'est vraiment moche...

La jeune femme se pencha vers elle et planta ses yeux droit dans les siens.

- Je suis la maîtresse de l'information et de la manipulation ici et donc, tout ce qui est sensible et toutes les histoires, tout ce que je sais sur les membres actuels, est ici.

Elle tapota le sommet de son crâne de l'index, un sourire vainqueur sur son visage.

- Je ne suis pas une amatrice. J'ai la fâcheuse tendance à détruire les informations dès que je les ai, partout, sur tous les serveurs, dans toutes les archives, les gardant dans un coin de ma tête. Et la première chose que j'ai faite, avant de faire quoi que ce soit, en partant. Ça avait été de détruire tout ce qu'il y avait sur mon histoire, tout ce qui était sensible, qui pouvait me mettre dans une situation délicate. Tout. Alors oui tu sais que je suis issue d'une famille riche et que ma mère est morte lorsque j'étais assez jeune. Quoi d'autre ?... J'ai habité en Russie et... Ah mince, c'est tout ce que tu as...

La jeune femme fit une moue déçue.

- Je comprends que tu sois légèrement déçue, mais il est facile pour moi de déjouer quelqu'un dont je connais tout, il est facile de manipuler quelqu'un qui arrive avec ses gros sabots et qui pose sa grosse paire de loches sur la table en scandant « c'est moi le boss ici ! ». Je tiens à dire que tu n'as rien, sur personne ici. Les noms, les infos sur eux et même les jeunes recrues que tu avais vues avant. Je n'ai fait que de les appeler par un pseudonyme que je leur avait donné trois jours de cela. Je ne pouvais rien laisser au hasard sachant que une si jolie petite princesse toute droit sortie de son magnifique appartement payé par son papa chéri et qui croyait obtenir tout ce qu'elle désirait, allait venir ici.

Elle se retourna et se dirigea vers sa bibliothèque.

- Je suis hypernnésique. Sais-tu ce que cela veut-dire ? Ah. Bah oui, bien sûr, une princesse doit être cultivée et une princesse sait tout. Cela veut dire que ce que je vois, je le garde en mémoire. Alors je n'ai pas besoin de papiers sur quiconque dans mon clan. Les dossiers sur les ennemis, sont pour vous, à vous de les approfondir. Je n'y ai mis que très peu d'information pour que vous fassiez un peu votre travail.


Elle souffla sur un livre dont le dessus était poussiéreux avant de reprendre.

- Je ne peux pas accepter que quelqu'un comme toi soit ici. Quelqu'un de dangereux pour notre clan n'a rien à faire là. Même si tu ne détiens aucune donnée sur personne ici, tu n'es qu'une petite peste qui pour se trouver un rôle et pallier à son ennui princier vient foutre la merde dans la vie d'adulte. Ici, on ne joue pas au salon de thé, ici, on ne joue pas à la guerre. Ici, on fait la guerre contre ceux qui sont dehors. Tout en buvant du thé et en mangeant ces si délicieux cookies que tu vois là...

Alors la jeune femme se rapprocha d'elle, posa un pied sur le canapé à côté de ses fesses et se pencha au dessus d'elle, son visage à seulement quelques millimètres du sien.

- À ton avis... Qu'arriverait-il à ton cher papa russe si on apprenait qu'il avait eu une fille cachée avec une roturière... ? Laisse-moi réfléchir....

Elle laissa quelques secondes s'écouler avant de scander tout haut :

- Plus d'héritage, plus de rang, plus d'argent. Fichus la richesse et le beau papa tout riche. Fini le bel appartement très cher que ton gentil papa a payé pasqu'il ne supportait pas que sa petite princesse vive dans une ville si dangereuse et malfamée. Au fait, chez ta mère. Ca se passait bien ? La violence, les cris, les coups tout ça. C'était cool ? Ça s'est arrangé ?

La jeune femme ne lâcha pas son sourire.

- Maintenant. Ici, c'est moi le boss, c'est moi la chef. Et dehors, maintenant, tout le monde connaît mon existence. Alors. Tu t'écrases ou je pense que ton petit papa pourra dire adieu à sa vie de luxe... Et toi aussi d'ailleurs.

Elle s'écarta de la jeune fille et attrapa un ou deux cookies à la volée, histoire de finir son joli discours sur une note sucrée.
avatar
Aya Matthews
Chef du Clan Mamba

Messages : 110
Date d'inscription : 09/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cookies et affaires font bon ménage.

Message  Malycea Dun Castellan le Dim 21 Fév - 2:12

Malycea tenta cinq secondes de garder son sérieux après l'interlude de la chef de clan.




"Hé bien, l'espace d'un instant, j'ai cru que je m'étais trompée sur ton compte... Tu fais bien Sainte-Nitouche, Aya, lorsque l'on te rencontre. Navrée de tout cela, mais bon. Tu viens d'essayer de me tester, j'ai fait de même. À considérer que nous sommes quittes maintenant. Tu as raison de ne pas me faire confiance, cela dit."




Elle jeta un regard loin, sur le mur, comme s'il allait lui révéler l'essence de la vie.




"Mais maintenant, autant la jouer honnêtement. Je me fiche de mon père.".




Malycea ne s'attendait à aucune réaction de la part de la chef. Elle en avait déjà vu d'autre. Des gens qui restaient choqués, des gens qui riaient, des gens qui pleuraient, juraient, hurlaient, et autres. Sincèrement, plus rien ne l'étonnait.




Elle continua donc.




"Cet imbécile ne s'est rappelé de mon existence et de ses trois ans de vie commune avec ma mère en toute illégitimité que lorsqu'on a fini par lui dire qu'il n'aurait plus d'enfants. Forcément, il faut bien quelqu'un pour assurer ses latrines dorées, et qui de mieux que la fille qu'il a eu avec sa jolie française pour ça?




La voix de la jeune femme était cassante encore une fois, pleine d'amertume et de rancœur.




"Tu me parles de ma mère et de mon beau-père, justement. Mais franchement, personne en Russie, que ce soit mon père, mes tantes ou ce qui leur sert de famille, je ne suis pas franchement renseignée, ils m'insupportent, n'ont songé à venir me tirer de là. Ça, sûrement tu l'ignores, mais mon existence n'est qu'un secret de polichinelle en réalité. Et le fait que mon beau-père me frappait l'était aussi. Tu sais ce que fait une gamine de onze ans toute seule quand elle vient juste de partir de chez elle, en courant, ses vêtements et sa peau en lambeaux? Tu ne sais pas, j'imagine. Et bien moi non plus. Je n'ai qu'un trou béant entre ce moment ou je me suis décidée à m'enfuir et le moment ou je suis devenue une "princesse". Parce que tout le monde était au courant, bien sur. Tout le monde le savait. Tout le monde le sait."




Elle regarda une nouvelle fois la chef dans les yeux, histoire de lui faire passer clairement le message. Non, elle ne s'écraserait jamais devant quiconque, mais ce n'était pas parce qu'elle avait été élevée comme une princesse avec de l'argent et des beaux bijoux. C'était plutôt le contraire. Plier devant quelqu'un, c'aurait été tuer ce qui lui restait des souvenirs de son honneur. Alors oui, elle obéirait, elle suivrait les ordres, tant qu'elle restait la maitresse du jeu quelque part.




"Je crois que tu comprends bien maintenant que si officiellement je suis venue ici en tant que petite princesse prétentieuse, je suis surtout venue pour une chose, mais qui restera secrète je l'espère, tout comme j'espère que ton... Hypermnésie dont je ne peux me vanter te servira. J'ai perdu onze années de ma vie. J'ai appris à me servir d'un flingue, j'ai appris à faire la sniper et tuer quelqu'un en close-combat. Je veux savoir comment. Et le seul endroit ou j'aurais pu apprendre à le faire sans qu'aucun gouvernement ni association ne me recrute, c'est ici. Tu peux bien penser ce que tu veux à présent, que l'argent ou le train de vie m'intéressent, que je veux ci ou ça, que je suis une présomptueuse. Je crois que j'ai vécu loin de tout ça pendant pas mal de temps et je me sens aussi a l'aise dans le luxe de Moscou et les fastes de mon appartement qu'un poisson dans un bain d'acide.




Elle se leva pour attraper un cookie qu'elle croqua sans grande classe.




"Sinon, honnêtement, quitte cette expression euphorique que tu as depuis tout à l'heure, je t'en prie... Ne te mens pas en essayant de me faire croire que tu pensais sérieusement ce que tu disais. À l'instant ou je suis entrée dans cette pièce, je suis quasiment sûre que tu savais déjà que c'était faux. Bon.




Elle tapa dans ses mains avant de se réinstaller nochallamment dans le canapé tout en finissant de grignoter son cookie.




"Choses... Additionnelles à savoir sur la cible sinon? Demanda-t-elle. Par la, je veux dire, y'a-t-il une faiblesse connue sur le plan psychologique que je puisse exploiter? Tu ne l'as pas mis sur ce dossier, mais je me doute qu'il contient le strict minimum. Seulement, c'est de l'infiltration, pas du chantage ou du meurtre. Il faut bien savoir où "l'attaquer" rapidement pour réussir à lui soutirer des informations. Enfin, si c'est urgent, bien évidemment."




Maintenant que les cartes étaient sur la table, il ne restait plus qu'à attendre quels étaient les atouts qui pourraient servir...
avatar
Malycea Dun Castellan
Membre de Mamba

Messages : 11
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 18
Localisation : Strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cookies et affaires font bon ménage.

Message  Aya Matthews le Dim 21 Fév - 18:42

Aya sourit en dégustant son thé. Aucune pointe de sarcasme ou de cynisme. Rien que de la chaleur.

- « Quasimment », et c'est bien ça le problème.

Elle posa sa tasse sur la table basse et la regarda à nouveau.

- Tu sais, les membres de mon clan ont tendance à me considérer comme une sorte de mère. Non pas que je prétends être un exemple de figure maternelle, mais je suis quelqu'un qu'ils respectent que qui les respecte. Entrer dans un clan, pour certains, être mêlés à des inconnus, peut être source d'appréhension, et je suis là pour les mettre à l'aise. Je ne suis pas là pour vous pister, pour surveiller vos moindres faits et gestes en dehors. Quand je dis que vous avez carte blanche, cela veut dire que vous pouvez voir qui vous voulez, sortir avec qui vous voulez, coucher avec qui vous voulez, en somme, faire ce que vous souhaitez. Mais. Il va de soi que votre appartenance au clan doit rester secrète. Pour vous. Pour votre sécurité. Je sais que vous êtes parmi les meilleurs espions et manipulateurs, pour certains vous avez de très bonnes compétences en combat... Mais dehors, puisque je ne vous surveille pas, si on vous tombe dessus et qu'ils vous prennent, je ne pourrais rien faire. Si c'est la police, l'armée ou quoi... Je pourrai vous en sortir, mais les autres clans... Pour le moment je ne peux pas assurer votre protection face à eux.

Elle attrapa un cookie qu'elle fit tourner entre ses doigts avant de reprendre.

- Je suis là si vous avez besoin de parler de quelque chose, si vous portez quelque chose de trop lourd. Je suis votre supérieure certes, je vous donne des directives, oui, mais je suis là pour vous. Même si au début, pour certains je dois faire preuve de force et leur mener la vie dure, après qu'ils aient appris qu'ils doivent se plier à mes ordres, tout s'arrange. Dans vos opérations, vous ferez ce que vous voudrez, vous mènerez vos missions comme vous l'entendrez tant que la réussite en est l'issue. C'est tout ce que je vous demande.

Elle bascula sa tête vers l'arrière pour apercevoir le ciel au travers des baies vitrées.

- Céleste n'est pas quelqu'un de tordu, elle n'est pas folle. Elle est plutôt stable. Tu as déjà son passé décrit dans le dossier mais je me permets de rajouter quelques petites choses. Tearther était leur trio : elle, Ayden Blacksun et Keith Anker. Mais comme tu le sais ils se sont séparés suite à un problème qui leur appartient. Cependant. Ils rentrent de temps en temps en contact. Il y a une relation presque fraternelle entre Keith et elle, mais avec Ayden, c'est beaucoup plus complexe. Elle était attirée par lui, peut-être même avait-elle des sentiments. Mais je ne suis pas vraiment spécialiste en ce qui concerne l'amour. Bref. Ayden oscille entre la passion et la violence, choses très proches me dira-t-on, si bien que leur relation est un peu floue. D'un autre côté, c'est beaucoup plus concret entre Ayden et Keith qui sont plutôt proches si je puis dire.

Gardant la même position, elle baissa ses yeux pour pouvoir fixer Malycea.

- Tu vois où je veux en venir ?
avatar
Aya Matthews
Chef du Clan Mamba

Messages : 110
Date d'inscription : 09/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cookies et affaires font bon ménage.

Message  Malycea Dun Castellan le Dim 21 Fév - 19:16

Malycea écouta attentivement.


"Si je dis quasiment c'est bien parce que je ne te connais pas encore assez, les gens laissent en général des ouvertures quand on commence à les connaitre."


Elle prit un air pensif. Elle n'avait aucuns scrupules à exploiter au maximum ces ouverures. Un de ses rares souvenirs était celui d'un homme presque épuisé par ses quasi-totures psychologiques. Elle n'aurait surement pas pu le faire si elle ne l'avait pas connu avant. Mais là n'était pas la question.


"Sinon, du point de vue de la figure maternelle, je peux comprendre que certains y tombent, mais ce ne sera pas mon cas. Si on devient plus qu'une simple relation chef-membre, ça n'ira pas plus loin que de l'amitié cordiale. Les liens, c'est trop dangereux dans ce métier, et pas qu'avec les victimes, du reste... Et les... coucheries ne m'intéressent pas."


Elle conclut en croisant les jambes.


"Je ne suis pas du genre à parler de mes états-d'âmes. Mais je me souviendrais de toi si jamais il y a vraiment un... souci majeur. Malgré tout, ne t'attends pas à grand-chose de ma part sur ce point."


Elle se leva avant de marcher quelque pas, les bras croisés.


"Pour en revenir à la cible, elle entretenait donc une reation plutôt... étroite avec Ayden Blacksun, qui oscille de la haine à l'amour. Tout deux ont un rapport aussi rapproché avec Keith Anker. Si l'on additionne leur roles avec le fait qu'ils aient été les... instigateurs de Thearter..."


Malycea se stoppa, puis ricana quelques instants avant de regarder la chef d'un air franchement amusé.


"Tant de tension sexuelle entre deux membres d'un groupe de trois, ça créée forcément des tensions insupportables... Et des blessures affectives. Bien. Ca facilitera les choses. Tout ce que j'ai à faire c'est devenir sa confidente à mesure que les cours avanceront. Quand je sentirais la faille, il sera temps d'embrayer sur ses relations, comme le ferait une amie bienveillante. Ca ne devrait pas être trop compliqué, ça prendra juste un peu de temps, mais c'est normal je pense. Y'a-t-il des informations à lui soutirer plus rapidement que les autres?"


Elle posa cette question comme si c'était la plus naturelle des choses du monde.


"Sincèrement, Maly, à t'entendre on dirait une tueuse d'élite. Quoique. Un manipulateur c'est aussi un tueur..."


Elle se rassit, puis tapota l'accoudoir du canapé en attendant la réponse d'Aya.
avatar
Malycea Dun Castellan
Membre de Mamba

Messages : 11
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 18
Localisation : Strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cookies et affaires font bon ménage.

Message  Aya Matthews le Mer 24 Fév - 20:59

Aya sourit et ne bougea pas d'un cil.

- Je ne suis pas le genre de personne qui coucherait avec n'importe qui. Non pas que je dis que tu es n'importe qui, mais je ne suis pas de ce genre là. Quand je parlais de relation plus approfondie que « chef et recrue », c'était effectivement dans le sens d'amitié.

Elle s'amusa avec les broderies d'un coussin en bassant le doigt dessus, pensive.

- Je suis quelqu'un qui est là, si besoin, je ne forcerai jamais la main pour que l'on me raconte quoi que ce soit, de plus, dès que vous entrez dans ce clan, j'arrête toute recherche sur vous. D'ailleurs. Souhaites-tu que l'on supprime quelques petites données compromettantes dans certains dossiers ? Je pose cette question puisque certaines personnes profitent des informations que l'on détient pour essayer de relier quelque chose dans leur vie, d'essayer de comprendre ce qui aurait pu se passer. Et d'autres s'en fichent.

La jeune femme regarda Malycea réfléchir, avec détachement.

- Tu as tout juste. Il n'y a pas d'information dont j'ai besoin très rapidement. Il faut laisser le temps au temps puisque la précipitation aurait tendance à briser nos couvertures. Et puis, je te laisse maître de la situation dans cette mission. Je ne serai pas là et donc, si je ne te donne pas de consignes très précises, tu pourras avoir plus de marges pour réagir et te sortir de certaines situations potentiellement délicates.

Elle se releva doucement et tendit le dernier cookie à sa recrue avec un doux sourire.

- Je te fais confiance, et je sais qu'il y a de quoi. Tu es un bon élément et ça fait plaisir à voir. Merci en tout cas de faire partie de notre petite famille.
avatar
Aya Matthews
Chef du Clan Mamba

Messages : 110
Date d'inscription : 09/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cookies et affaires font bon ménage.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum