Là où pleurent les saules

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Là où pleurent les saules

Message  Keenan O'Gaoth le Jeu 6 Aoû - 0:25

Il y a un endroit dont je me souviens très bien, à côté de Dublin, où la rivière Shannon passe, tranquillement. À cet endroit, la nature a presque entièrement repris ses droits sur l'homme. Ici, il t a, au milieu des herbes vertes comme de l'émeraude, des saules pleureurs. Ma soeur aimait me raconter des histoires à propos de ce lieu. Des histoires étranges, contenant souvent une dose de magie
Je ne les aies jamais crues... Et je ne m'étais jamais autant trompé.

Il y a quelques années, j'y suis allé, après m'être fait chasser de chez moi. J'ai passé un temps interminable à dormir dans le creux d'une vielle souche d'arbre et à me nourrir de ce que je pouvais trouver. J'étais certain que j'allais finir par mourir ici. Et je n'étais pas loin... Un jour, j'étais recroquevillé dans ce trou. Ca faisair une semaine que je n'avais rien mangé. Et alors je les ai vues. Les naïades. Elles dansaient sur l'eau, laissant des traînées fantastiques dans l'air. Je n'avais jamais rien vu d'aussi beau...

Le lendemain, un panier remplit de fruits m'attendait à mon réveil. Ainsi, j'ai survécu. Et je reste persuadé que c'est le " Petit Peuple " qui m'a sauvé la vie ce jour là.

J'ai longtemps cherché un endroit qui ressemblait à celui là, sans jamais le trouver. Jusqu'à aujourd'hui.

Près de la fontaine, celle où Solène aime venir chanter, il y a un grand parc avec un grand lac. Tout autour, il y a des saules. C'est peut être étrange, mais pour moi, ce lac et ces saules sont un moyen de me souvenir. Ça me donne l'impression d'être de nouveau à la maison, et j'aime y aller, pour lire, me reposer, or whatever.

Et c'est là que je suis, maintenant, le casque sur les oreilles, murmurant les paroles de la chanson " Johnny, I hardly knew ya " des Irish Rovers.

Where the willows are whipping.
avatar
Keenan O'Gaoth
Membre de l'Ombre

Messages : 105
Date d'inscription : 23/05/2015
Localisation : Seven blackbirds in a tree, count them and see what they be. One for sorrow, two for joy, three for a girl, four for a boy, five for silver, six for gold, seven for a secret that's never been told.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum